hernie hiatale avec béance cardiale

L’association d’une hernie hiatale avec une béance cardiale est une complication qui apparaît plus communément chez les personnes qui souffrent d’une béance cardiale depuis plusieurs années.

Pourquoi n’est-il pas rare de constater la présence d’une hernie hiatale lorsqu’on souffre d’une béance cardiale?

Pour répondre à cette question, rappelons d’abord brièvement ce qu’est une béance cardiale.

Un article complet sur cette pathologie est disponible au lien suivant : béance cardiale

Hernie hiatale avec béance cardiale : qu’est-ce qu’une béance cardiale?

Une béance cardiale se caractérise par un affaiblissement du cardia et plus particulièrement du sphincter cardial. Ce sphincter, aussi appelé sphincter oesophagien inférieur, agit comme un clapet au niveau de la jonction entre l’œsophage et l’estomac.

Il s’ouvre pour laisser passer la nourriture dans l’estomac et se referme pour empêcher les aliments et l’acide gastrique de remonter dans l’œsophage.

En cas de béance du cardia, le sphincter cardial manque de tonicité. Autrement dit, il ne se ferme plus correctement, il est incontinent. Par conséquent, cette incontinence cardiale favorise le reflux gastrique et les remontées acides de l’estomac vers l’œsophage.

Par ailleurs, le cardia muqueux se distend du cardia anatomique et tend à remonter vers l’oesophage.

béance cardiale

Au plus l’acide gastrique remonte à travers ce sphincter, au plus il endommage le cardia et le bas de l’oesophage. Ces attaques acides se manifestent par des symptômes de reflux gastrique bien connus : brûlures d’estomac, pyrosis, remontées acides, etc.

La récurrence des attaques acides peut entraîner des inflammations locales (oesophagite peptique, ulcère oesophagien, etc.) et d’autres complications (hernie hiatale, reflux laryngo-pharyngé, sténose de l’oesophage, oesophage de Barrett, etc.).

Lien entre la hernie hiatale et la béance cardiale

La hernie hiatale est souvent l’une des premières complications à s’additionner à la béance cardiale.

L’association hernie hiatale avec béance cardiale est logique dans le sens où la béance cardiale est un facteur favorisant la formation d’une hernie hiatale.

hernie hiatale béance cardiale

Comment une béance cardiale peut-elle favoriser la formation d’une hernie hiatale?

Lorsqu’une béance cardiale perdure, l’affaiblissement du sphincter cardial peut également impacter sur le hiatus oesophagien. Cet orifice musculaire du diaphragme qui encercle le cardia peut lui aussi finir par s’affaiblir et se distendre.

Ainsi, la jonction entre le bas de l’œsophage et le haut estomac est moins fermement maintenue.

Cette distension peut dans certains cas favoriser un glissement de la partie haute de l’estomac à travers le hiatus oesophagien, donc dans le thorax. Ce phénomène est mieux connu sous le nom de “hernie hiatale par glissement”.

Dans ce cas, le cardia muqueux et le cardia anatomique se retrouvent en position intrathoracique au-dessus du diaphragme.
Le glissement du haut de l’estomac dans le thorax est facilité par le cardia béant et la distension du hiatus oesophagien.

Symptômes de la hernie hiatale avec béance cardiale

Lorsqu’une hernie hiatale s’ajoute à une béance cardiale, les symptômes de reflux gastrique tendent à s’intensifier localement, mais aussi à se diversifier.

L’intensification locale des symptômes entraîne:

  • de fortes brûlures d’estomac
  • un pyrosis exacerbé
  • des remontées acides douloureuses

La diversification des symptômes peut devenir extra-oesophagienne et se manifester de plusieurs manières:

Diagnostic d’une hernie hiatale avec béance cardiale

Diagnostiquer la présence d’une hernie hiatale avec béance cardiale sur base des symptômes est impossible.

Pour obtenir un diagnostic fiable à 100%, une endoscopie oeso-gastro-duodénale doit être pratiquée.
Durant cet examen, le gastro-entérologue utilise un endoscope muni d’une caméra et d’une lumière, ce qui permet de visualiser concrètement la présence d’une hernie hiatale avec béance cardiale.

Hernie hiatale avec béance cardiale = risque élevé de complications

Si une hernie hiatale associée à une béance cardiale n’est pas traitée pendant plusieurs mois ou années, il y a alors un risque élevé de voir apparaître de nouvelles complications.
Ces complications peuvent prendre la forme de laryngospasmes, de sténose de l’oesophage, d’ulcère de l’oesophage ou plus gravement d’oesophage de Barrett (stade précancéreux).

L’oesophage de Barrett est un stade précancéreux qui se caractérise par une modification de la muqueuse du bas-oesophage.
L’association d’une hernie hiatale avec une béance cardiale peut considérablement favoriser l’évolution vers l’oesophage de Barrett.

En effet, la cause principale du développement de l’oesophage de Barrett est due à une inflammation chronique liée au reflux gastro-œsophagien (RGO).

Tout d’abord, la béance cardiale est une cause importante d’inflammations chroniques diverses liées au reflux gastrique. Ensuite, l’ajout d’une hernie hiatale à une béance cardiale tend à amplifier et accélérer les dégâts provoqués par l’acide gastrique dans le bas de l’oesophage.
Enfin, on constate que dans 80% des cas, l’oesophage de Barrett s’associe avec une hernie hiatale par glissement.

Pour éviter la formation de nouvelles complications comme l’oesophage de Barrett, il est important de consulter un médecin dès l’apparition de symptômes chroniques ou de nouveaux symptômes extra-oesophagiens.

Traitement en cas de hernie hiatale avec béance cardiale

En cas de diagnostic de béance cardiale avec hernie hiatale, un traitement médical est indispensable dans un premier temps. Par ailleurs, pour accélérer la guérison, agir sur la véritable cause du problème et éviter les récidives, un traitement naturel est également indispensable.

Complémentarité du traitement médical et du traitement naturel

Traitement médical

Le traitement médical préconisé en cas de hernie hiatale avec béance cardiale consiste en une cure de médicaments anti-acides de type inhibiteurs de la pompe à protons (IPP). Ce traitement est très efficace dans un premier temps, car il bloque la sécrétion d’acide gastrique dans l’estomac.

Grâce à cela, les remontées acides disparaissent temporairement et les symptômes s’atténuent fortement. Ce traitement est radical et participe grandement à la cicatrisation des lésions éventuelles. Il diminue aussi fortement le risque d’évolution vers d’autres complications.

Malgré ses nombreux atouts, le traitement médical par IPP n’est pas parfait.

Il présente notamment plusieurs inconvénients :

  • il ne traite pas la cause du reflux, mais ses conséquences (symptômes)
  • son utilisation à long terme n’est pas sans risque pour la santé
  • il ne garantit pas la résorption de la hernie hiatale
  • un phénomène de dépendance peut en découler
  • son effet est temporaire. À la fin du traitement médical, le risque de récidive reste élevé si les véritables causes à l’origine du reflux ne sont pas corrigées

D’où l’importance de mettre en place en parallèle un traitement naturel.

Traitement naturel

Le traitement naturel s’attaque aux véritables causes du reflux et non à ses conséquences.
Dans un premier temps, il permet d’identifier les causes et les facteurs déclenchants du reflux.

Ceux-ci ne sont pas les mêmes pour tous, ils sont propres à chacun. Une fois les causes identifiées, il est alors possible de mettre en pratique au quotidien des solutions naturelles, durables et dont l’efficacité a pu être vérifiée par des études et des publications scientifiques reconnues mondialement.

Un traitement naturel bien mis en place diminue considérablement le risque de récidives, optimise une guérison complète et à long terme.

Concernant la hernie hiatale, il existe plusieurs méthodes naturelles qui permettent de résorber très rapidement et efficacement la hernie hiatale, celles-ci sont d’ailleurs expliquées en détail au chapitre 6 de l’ouvrage mentionné ci-dessous.

En finir naturellement avec le reflux gastro-oesophagien, la béance cardiale et la hernie hiatale

C’est dans cette optique qu’un travail de recherche de plusieurs années a été réalisé, compilé, vulgarisé et publié dans le livre « En finir naturellement avec le reflux gastro-oesophagien ».
Grâce au succès que remporte ce livre numérique auprès des lecteurs, celui-ci continue d’évoluer et d’être mis à jour sans relâche depuis 7 ans. Son format numérique lui permet d’être mis à jour plusieurs fois par an, de manière à proposer un contenu particulièrement actualisé.

Basé sur une approche scientifique documentée, couplée avec l’expérience de l’auteur (coach nutritionnel et sportif) et de 2 autres experts (docteur en médecine et psychologue), ce livre donne toutes les clés pour en finir naturellement avec le reflux gastro-oesophagien.
Ce livre numérique propose un contenu unique en son genre! Vous serez enfin capable de comprendre et d’identifier les causes réelles de votre reflux, et ce, avec méthode. Vous saurez également comment mettre en place des solutions concrètes, naturelles et dont l’efficacité a été prouvée scientifiquement.

Soignez naturellement votre reflux gastrique, hernie hiatale et béance cardiale

Les alternatives naturelles qui fonctionnent


273

Référence à 273 études scientifiques en 2024

Chapitre 6 du livre consacré au traitement naturel de la hernie hiatale


Livre actuellement en PROMOTION et disponible DIRECTEMENT APRÈS ACHAT!

DESCRIPTION COMPLÈTE DES CHAPITRES disponible sur la page de présentation du livre.

Sources de l’article

  • Jinhye Kim, Grant T Hiura, Elizabeth C Oelsner, Xiaorui Yin, R Graham Barr, Benjamin M Smith, Martin R Prince. Hiatal hernia prevalence and natural history on non-contrast CT in the Multi-Ethnic Study of Atherosclerosis (MESA). BMJ Open Gastroenterol. 2021.
  • Yuji Amano, Norihisa Ishimura, and Shunji Ishihara. Is Malignant Potential of Barrett’s Esophagus Predictable by Endoscopy Findings? Life (Basel). 2020 Oct.
  • Aamir N. Dam and Jason Klap. A narrative review of Barrett’s esophagus in 2020, molecular and clinical update. Ann Transl Med. 2020 Sep.
  • Shajan Peter, Amanda Pendergraft, William VanDerPol, C. Mel Wilcox, Kondal R. Kyanam Kabir Baig, Casey Morrow, Jacques Izard and Peter J. Mannon. Mucosa-Associated Microbiota in Barrett’s Esophagus, Dysplasia, and Esophageal Adenocarcinoma Differ Similarly Compared With Healthy Controls. Clin Transl Gastroenterol. 2020 Aug.
  • Marilena Durazzo, Giulia Lupi, Francesca Cicerchia, Arianna Ferro, Federica Barutta, Guglielmo Beccuti, Gabriella Gruden, and Rinaldo Pellicano. Extra-Esophageal Presentation of Gastroesophageal Reflux Disease: 2020 Update. J Clin Med. 2020 Aug.
  • Pin-Chieh Wu, Yan-Hua Chen, Fu-Zong Wu, Kung-Hung Lin, Chiao-Lin Hsu, Chi-Shen Chen, Yu-Hsun Chen, Po-Hsiang Lin, Guang-Yuan Mar, and Hsien-Chung Yu. Risk factors for Barrett’s esophagus in young adults who underwent upper gastrointestinal endoscopy in a health examination center. Therap Adv Gastroenterol. 2019 Jun.
  • Alice Sfara and Dan L. Dumitrascu.The management of hiatal hernia: an update on diagnosis and treatment. Med Pharm Rep. 2019 Oct.
  • Hungin APS, Molloy-Bland M, Scarpignato C. Revisiting montreal: new insights into symptoms and their causes, and implications for the future of GERD. Am J Gastroenterol. 2019.
  • Hiroshi Kishikawa, Kayoko Kimura, Asako Ito, Kyoko Arahata, Sakiko Takarabe, Shogo Kaida, Takanori Kanai, Soichiro Miura, and Jiro Nishida. Association between Increased Gastric Juice Acidity and Sliding Hiatal Hernia Development in Humans. PLoS One. 2017 Jan..
  • Yadlapati R, Vaezi MF, Vela MF, Spechler SJ, Shaheen NJ, Richter J, et al.. Management options for patients with GERD and persistent symptoms on proton pump inhibitors: recommendations from an expert panel. Am J Gastroenterol. 2018.
  • Tack J, Pandolfino JE. Pathophysiology of gastroesophageal reflux disease. Gastroenterology. 2018.
  • Wei Ouyang, Chandra Dass, Huaqing Zhao, Cynthia Kim, Gerard Criner. Multiplanar MDCT Measurement of Esophageal Hiatus Surface Area: Association with Hiatal Hernia and GERD. Surg Endosc. 2016 Jun.
  • Savarino E, Bredenoord AJ, Fox M, Pandolfino JE, Roman S, Gyawali CP. International Working Group for Disorders of Gastrointestinal Motility Function. Expert consensus document: advances in the physiological assessment diagnosis of GERD. Nat Rev Gastroenterol Hepatol. 2017.

Avertissement en cas de hernie hiatale avec une béance cardiale

Ce site et son contenu ne remplacent en aucune façon une consultation médicale ou les conseils de tout autre professionnel de santé. Seul votre médecin généraliste ou spécialiste est habilité à l’établissement d’un diagnostic médical et à l’établissement du traitement adapté qui en découlent.