Reflux gastrique la nuit

Parmi les différentes sortes de reflux qui apparaissent après les repas, le reflux gastrique qui se manifeste la nuit est sans doute celui qui occasionne le plus de gêne et de dommages.
La position couchée dans le lit durant la nuit favorise le reflux gastrique et lui permet de remonter là où il pourrait difficilement le faire en position assise ou debout. De plus, le fait de rester allongé pendant plusieurs heures avec un reflux latent augmente le temps d’exposition de l’acide gastrique sur la muqueuse œsophagienne, ce qui tend à plus fortement l’irriter, surtout si cela dure toute la nuit.

Par ailleurs, des études ont montré qu’en période de sommeil en position couchée, la clairance œsophagienne diminue. Cela signifie que les mouvements inconscients de contraction de l’œsophage et la protection de l’œsophage par la salive diminuent fortement. En cas de reflux nocturnes répétés, les symptômes peuvent aussi se manifester par de la toux ou une voix diminuée/enrouée (cf. article reflux gastrique et troubles de la voix).
Si le reflux n’est pas traité, les symptômes peuvent évoluer en quintes de toux durant la nuit et en journée (cf. article toux et reflux gastrique).

Reflux gastrique durant la nuit : cas extrêmes

Dans les cas extrêmes, le reflux gastrique peut, durant la nuit, provoquer un étouffement brusque et inattendu. Cela peut apparaître lorsque le reflux gastrique remonte jusqu’au larynx et déclenche alors un spasme du larynx (réaction réflexe incontrôlable), aussi appelé laryngospasme.

Ce spasme laryngé entraîne un réveil soudain, associé à un blocage de la respiration dû au resserrement des cordes vocales. Cette sensation d’étouffement durant la nuit est extrêmement angoissante à vivre, d’autant qu’elle dure près d’une minute et peut se reproduire plusieurs fois sur une même nuit et également en journée.
Un autre article de notre site explique ce phénomène en détail : Reflux gastrique et étouffement la nuit.

Reflux nocturne, béance cardiale et hernie hiatale

reflux gastrique durant la nuit béance cardiale et hernie hiatale
Les épisodes répétés de reflux durant la nuit peuvent aussi provenir d’un dysfonctionnement du sphincter oesophagien inférieur, et plus précisément d’une béance cardiale (cf. article béance cardiale). Si le cardia est ouvert en permanence, cela favorise irrémédiablement le risque d’épisodes de reflux gastrique durant la nuit. Avec le temps, cela peut aussi causer de nouvelles complications (cf. article complications du reflux gastrique).

Plusieurs études ont prouvé que les symptômes liés au reflux nocturne sont significativement plus fréquents chez les personnes atteintes d’une hernie hiatale. Si vous souffrez de reflux gastrique durant la nuit, il est donc important d’explorer cette piste. Tant que la hernie hiatale sera présente, il y aura peu de chance de voir des améliorations. Il est donc important de bien comprendre comment apparaît une hernie hiatale, mais aussi comment il est possible de s’en débarrasser. Plusieurs articles sur notre site expliquent cela en détail (cf. article hernie hiatale, symptômes de la hernie hiatale).

Reflux gastrique durant la nuit : recommandations de base

Prenez le dernier repas de la journée au moins 3 heures avant d’aller dormir

Manger un repas copieux et arrosé juste avant d’aller dormir est plus que déconseillé, si vous souffrez déjà de reflux nocturne. Mieux vaut prendre l’habitude de manger au moins 3 heures, voire 4 heures, avant d’aller dormir afin de permettre à l’estomac d’évacuer son contenu (vidange gastrique) et donc de réduire le risque de reflux durant la nuit. Si vous n’avez pas 3 ou 4 heures devant vous avant d’aller dormir, allez faire une petite promenade digestive. Cela aidera à digérer plus rapidement qu’en restant simplement assis ou couché.

Haussez la tête de lit d’environ 10 à 15 centimètres

Hausser la tête de lit ne signifie pas ajouter un ou deux oreillers pour créer un effet de surélévation, car de cette façon, la partie supérieure du corps est légèrement fléchie et les intestins poussent sur l’estomac, ce qui pourrait favoriser le reflux! La meilleure solution consiste à placer des cales (ou livres, bottins, etc.) sous les deux pieds de lit à hauteur de la tête afin que le lit tout entier soit en « pente ». Avant de mettre cette technique en place, vérifiez que vous n’êtes pas sujet à d’autres problèmes de santé pour lesquels cette position pourrait être déconseillée (varices ou autres).

Dans le courrier des lecteurs disponible en complément, un lecteur (Gérard), nous partage son expérience. Il explique en détail, photos à l’appui, la technique simple et redoutablement efficace qu’il a mise en place depuis des années. Celle-ci de permet de surélever la partie haute de son matelas sans utiliser des cales et sans déranger sa femme qui dort à côté d’elle durant la nuit.

Dormez sur le côté gauche

La majorité du volume de l’estomac se trouve du côté gauche de l’abdomen supérieur. L’œsophage est quant à lui situé au centre du thorax et relié par le bas à l’estomac via le sphincter oesophagien inférieur. En partant de ce fait, on peut donc se demander si certaines positions couchées peuvent avoir un impact direct sur le reflux. Il a été démontré dans le cadre d’une étude que la position couchée ventrale, dorsale ou latérale droite pouvait entraîner un temps de reflux prolongé et une augmentation des relaxations du sphincter œsophagien inférieur.
En dormant sur le ventre, l’estomac peut être compressé et avoir tendance à faire ressortir le contenu gastrique par le haut engendrant ainsi du reflux.
En dormant sur le côté droit, l’ouverture de l’estomac est située au-dessus du sphincter inférieur de l’œsophage. Par conséquent, si l’estomac ou une partie de l’estomac est encore rempli, le sphincter aura plus de difficulté à contenir le liquide gastrique. En dormant sur le dos, l’ouverture de l’estomac est située à même hauteur que le sphincter inférieur de l’œsophage. Cette position est donc correcte, mais à la moindre petite de pression de l’estomac (due à des ballonnements par exemple), le contenu de l’estomac pourrait légèrement sortir vers l’œsophage.
Par contre, le fait de dormir sur le côté gauche aide à prévenir le reflux. Dans cette position, le sphincter est naturellement plus élevé que l’ouverture de l’estomac, permettant ainsi de garder en place les acides gastriques dans l’estomac.

Dans le courrier des lecteurs disponible en complément, une lectrice (Émilie), nous partage ses années d’expérience à dormir sur le côté gauche avec quelques recommandations bien utiles.

Prévention et traitement du reflux gastrique durant la nuit

Si vous souffrez de reflux gastrique durant la nuit depuis quelques temps, les conseils en prévention mentionnés ci-dessus aideront certainement, mais ils ne suffiront très probablement pas.
En effet, pour en finir définitivement avec le reflux gastrique, il est impératif de respecter 2 conditions :

  1. Tout d’abord, il convient de consulter un médecin spécialiste, surtout si le problème est récurrent. Celui-ci est le seul à pouvoir établir un diagnostic précis du problème (oesophagite, béance cardiale, hernie hiatale, etc.). Il peut également, en cas de complications, prescrire des médicaments antiacides (inhibiteurs de la pompe à protons, IPP) très efficaces à court terme. Ces médicaments antiacides permettent de stopper partiellement ou totalement la sécrétion d’acidité de l’estomac durant la période du traitement. La muqueuse oesophagienne est ainsi moins exposée à l’acide, moins irritée et peut éventuellement cicatriser en cas de lésions.
    Toutefois, ces traitements à base de médicaments antiacides ne règlent pas le problème de fond, car ils ne traitent pas la cause du reflux, mais ses conséquences! Une fois le traitement terminé, la probabilité de voir réapparaître les symptômes est élevée si les facteurs à l’origine du reflux ne sont pas corrigés.
  2. La 2ème condition est la plus importante. Pour soigner le reflux gastrique, il est avant tout INDISPENSABLE de mettre en place des mesures préventives et curatives efficaces. Elles sont nombreuses et relativement faciles à mettre en place.Tous les médecins sont d’accord pour dire que ces mesures sont prioritaires pour éviter toutes complications. Paradoxalement, rares sont ceux qui informent de manière complète et précise à ce sujet (Manque de temps ? Perte de rentabilité ?).
    Pourtant, depuis de nombreuses années, des mesures préventives et curatives totalement naturelles font l’objet de milliers d’études scientifiques. Les résultats de certaines études sont catégoriques et prouvent qu’il existe bel et bien de nombreux moyens pour soigner naturellement le reflux gastrique.
    Ces études démontrent également que la grande majorité des facteurs à l’origine du reflux gastro-oesophagien sont dus à notre mode de vie au quotidien : alimentation, façons de consommer, mauvaises postures, stress, poids, etc.

D’où l’importance d’être informé par rapport à toutes ces causes et de proposer des solutions naturelles, durables et dont l’efficacité a pu être vérifiée par des études et des publications scientifiques sérieuses (et récentes de préférence). Une fois détectées, il convient alors de les traiter NATURELLEMENT et EFFICACEMENT.

Ne pas appliquer ces mesures au quotidien, revient à accélérer un peu plus chaque jour l’arrivée des complications. Tout cela, à cause d’un manque d’information!

En finir naturellement avec le reflux gastro-oesophagien

C’est dans cette optique qu’un travail de recherche de plusieurs années a été réalisé, compilé, vulgarisé et publié dans le livre « En finir naturellement avec le reflux gastro-oesophagien ».
Grâce au succès que remporte ce livre numérique auprès des lecteurs, celui-ci continue d’évoluer et d’être mis à jour sans relâche depuis 5 ans. Rien qu’en 2020, 3 mises à jour importantes du livre ont déjà été réalisées! Son format numérique lui permet d’être mis à jour plusieurs fois par an, de manière à proposer un contenu particulièrement actualisé.

Basé sur une approche scientifique documentée, couplée avec l’expérience de l’auteur (coach nutritionnel et sportif) et de 2 autres experts (médecin généraliste et psychologue), ce livre donne toutes les clés pour en finir naturellement avec le reflux gastro-oesophagien.
Ce livre numérique propose un contenu unique en son genre! Vous serez enfin capable de comprendre et d’identifier les causes réelles de votre reflux, et ce, avec méthode. Vous saurez également comment mettre en place des solutions concrètes, naturelles et dont l’efficacité a été prouvée scientifiquement.

Soignez naturellement votre reflux gastro-oesophagien

Les alternatives naturelles qui fonctionnent

165

Référence à 165 études scientifiques en 2021

Livre actuellement en PROMOTION et disponible DIRECTEMENT APRÈS ACHAT !
Ce livre vous intéresse ? Retrouvez la description des chapitres ci-dessous.

STRUCTURE DU LIVRE

Introduction & présentation du plan d’action de 30 jours

  • Explication de la philosophie du livre et de sa méthode de 30 jours pour obtenir des résultats rapides et concrets.
  • Présentation de 2 outils qui facilitent considérablement la pratique de cette méthode au quotidien :
    – soit via une application Android/Iphone (totalement gratuite).
    – soit via une version papier pour les plus réticents aux nouvelles technologies.

Chapitre 1 – Reflux gastro-œsophagien : bref état des lieux en 2020

  • Analyse de la prévalence du reflux gastro-œsophagien en 2020 au niveau mondial, par continent, région et dans certains pays (nouvelle étude – avril 2020).
  • Présentation de la pathologie, ses symptômes, son évolution, ses complications et ses causes.
  • Diagnostics médicaux, traitements médicaux actuels, effets des médicaments à court terme et long terme.
  • Description complète des risques pour la santé d’une utilisation prolongée des médicaments IPP (Inhibiteurs de la Pompe à Protons ).
  • Présentation de 3 compléments alimentaires naturels à envisager lors d’un traitement à base d’IPP.
  • Réponse aux 2 questions suivantes : Que se passe-t-il une fois le traitement par médicaments anti-reflux terminé ? Pourquoi les médecins ne proposent-ils généralement pas de solutions alternatives aux médicaments ?

Chapitre 2 – Reflux laryngo-pharyngé (RLP)

  • Présentation de la pathologie, ses symptômes, son évolution, ses complications et ses causes, etc.
  • Explication détaillée de la raison pour laquelle les traitements médicaux antiacides (IPP) sont parfois inefficaces en cas de RLP.
  • Description détaillée du traitement naturel dont l’efficacité a été prouvée scientifiquement + outils et nombreux conseils pour optimiser ce traitement (méthode spécifique à mettre en place, tableau des aliments alcalinisants et acidifiants, etc.).

Chapitre 3 – 16 recommandations indispensables pour éviter le reflux

  • Le reflux gastro-œsophagien n’apparaît jamais par hasard. Il se manifeste en réaction logique à des événements la plupart du temps évitables. En respectant 16 précautions bien spécifiques avant/après les repas, durant la nuit mais aussi au quotidien, les symptômes caractéristiques du reflux diminueront fortement.
  • Présentation des facteurs de risque du RGO officiellement reconnus au niveau mondial (nouvelle étude – avril 2020).

Chapitre 4 – Posture, respiration, diaphragme et gestion du stress pour lutter efficacement contre le reflux

  • Présentation de techniques, exercices et solutions naturelles inédites pour réduire efficacement le reflux gastro-œsophagien. Les solutions présentées et détaillées dans cette partie ont quasiment toutes prouvé leur efficacité à travers des études scientifiques récentes.

Chapitre 5 – Alimentation anti-reflux gastro-œsophagien

  • Résultats de 2 études parues en 2017 et 2018 qui ont permis de faire la lumière sur des hypothèses majeures dans le domaine de l’alimentation et du reflux gastro-œsophagien et qui jusque-là n’avaient pas pu être vérifiées à grande échelle.
  • Liste des aliments qui renforcent l’oesophage et diminuent l’inflammation.
  • Liste des aliments et des boissons à éviter en cas de reflux.
  • Passage en revue de tous les aliments conseillés et déconseillés dans le cadre d’une alimentation anti-reflux à travers un système de classification en 8 catégories d’aliments : Viandes, poissons, œufs | Produits laitiers | Matières grasses | Céréales et dérivés – légumineuses | Fruits | Légumes | Boissons | Divers (sucre, épices et aromates).
  • Modes de cuisson conseillés et déconseillés pour les aliments.
  • Présentation d’une plante aux effets insoupçonnés contre reflux gastro-œsophagien, les oesophagites et l’oesophage de Barrett + conseils pour une cure.

Chapitre 6 – Hernie hiatale : traitement naturel

  • Présentation et explication complète de la hernie hiatale avec images et visualisation en 3D : description, symptômes, complications, causes, traitement…
  • Description de 2 techniques naturelles avec illustration en vidéo qui permettent de faire redescendre physiquement la partie de l’estomac coincée dans l’hiatus œsophagien du diaphragme.

Livre numérique n°2 – 60 recettes anti-reflux

60 recettes anti-reflux qui concernent des :

  • petits-déjeuners
  • nombreux plats
  • salades
  • accompagnements divers
  • amuse-bouches

Livre actuellement en PROMOTION et disponible DIRECTEMENT APRÈS ACHAT !

Avertissement en cas de reflux gastrique durant la nuit

Ce site et son contenu ne remplacent en aucune façon une consultation médicale ou les conseils de tout autre professionnel de santé. Seul votre médecin généraliste ou spécialiste est habilité à l’établissement d’un diagnostic médical et à l’établissement du traitement adapté qui en découlent.