Extrasystole et reflux gastrique

Extrasystole et reflux gastrique

Une extrasystole est un trouble du rythme cardiaque qui se caractérise par la production d’une contraction entre deux battements cardiaques normaux. Une extrasystole est donc une contraction supplémentaire du coeur qui survient en plus de la contraction normale. Les extrasystoles peuvent apparaître dans les deux oreillettes (extrasystole auriculaire ou atriale), les ventricules (extrasystole ventriculaire) ou dans la jonction entre les oreillettes et les ventricules (extrasystole supraventriculaire).

Reflux gastrique et palpitations cardiaques

De manière générale, les extrasystoles se manifestent ponctuellement et par intermittence. Cependant, lorsqu’elles surviennent de manière prolongée et groupée, elles peuvent alors perturber le fonctionnement normal du nœud sinusal et entraîner un rythme cardiaque rapide et irrégulier. Dans ce cas, le cœur peut se mettre à « vibrer ». On parle alors de fibrillation atriale, également appelée fibrillation auriculaire. Le reflux gastrique peut en être la cause.

Extrasystole, fibrillation auriculaire et reflux gastrique : Quel lien ?

Si les extrasystoles apparaissent plus régulièrement chez les personnes souffrant de problèmes cardiaques, elles peuvent aussi parfois survenir chez les personnes en bonne santé avec un coeur sain.

Chez les individus en bonne santé, les extrasystoles peuvent être favorisées par différents facteurs:

  • consommation excessive d’alcool, de tabac, de caféine ou de drogues;
  • carence en potassium ou magnésium;
  • mauvaise gestion du stress ou de la fatigue;
  • brûlures d’estomac ou autres maladies digestives comme le reflux gastro-oesophagien (RGO) et la hernie hiatale.

extrasystole et estomac

Extrasystoles dues à l’estomac et Syndrome de Roemheld

La relation entre les troubles du rythme cardiaque (tachycardie ou autre) et les troubles gastriques a été décrite pour la première fois par le médecin allemand Ludwig Roemheld (1871–1938) sous l’appellation de Syndrome de Roemheld ou syndrome gastro-cardiaque.
Les symptômes cardiaques de ce syndrome consistent en des palpitations et arythmies cardiaques déclenchées par la pression exercée par les organes digestifs sur le cœur à travers le diaphragme, et/ou une compression du nerf vague.
Ces extrasystoles d’origine digestives se produisent généralement lors d’une accumulation de gaz intestinaux ou après une ingestion massive d’aliments.

À l’heure actuelle, un certain nombre d’études confirment l’existence d’un lien entre l’apparition d’extrasystoles (+ fibrillation auriculaire) et le reflux gastro-oesophagien.

Extrasystole et reflux gastrique: plusieurs hypothèses permettent d’expliquer ce phénomène

    • La proximité entre l’œsophage, le nerf vague et l’oreillette gauche

La paroi postérieure de l’oreillette gauche et l’œsophage sont séparés par une couche de tissu de seulement 5 mm.

    • Reflux gastrique, inflammation et réflexe cardiaque

En cas de reflux gastro-œsophagien, le reflux acide peut engendrer un processus inflammatoire local, pénétrer dans la paroi œsophagienne, altérer l’innervation de la muqueuse œsophagienne et stimuler le nerf vague.
Si l’inflammation de la muqueuse œsophagienne vient à affecter les fibres nerveuses vagues voisines de l’oreillette gauche du coeur, celles-ci peuvent provoquer un réflexe cardiaque pouvant entraîner des épisodes de fibrillation auriculaire ou d’extrasystoles semblables à des palpitations cardiaques ou de la tachycardie.

    • Oesophagite, inflammation et réflexe cardiaque

Des études confirment que l’œsophagite due au reflux gastro-œsophagien est associée à un risque accru de fibrillation auriculaire et peut provoquer des arythmies cardiaques. La propagation du processus inflammatoire local à travers la paroi œsophagienne peut également provoquer une péricardite locale ou myocardite auriculaire due à la proximité de l’œsophage par rapport à l’oreillette gauche.

    • Présence d’une hernie hiatale

Plus d’explications à ce sujet dans la partie qui suit.

Hernie hiatale

Pour rappel, une hernie hiatale se caractérise par le déplacement de la partie haute de l’estomac à travers l’orifice du diaphragme (hiatus oesophagien).
hernie hiatale symptomes
Il existe 3 types de hernie hiatale :

      • par glissement (85% des cas)
      • para-oesophagienne ou par roulement (10% des cas)
      • mixte (5% des cas)

Ces 3 types de hernie sont présentés, illustrés et détaillés dans l’article suivant : hernie hiatale
La présence hernie hiatale semble favoriser la survenue d’extrasystoles.

Deux hypothèses sont évoquées à ce sujet au travers de diverses études :

    1. si la taille de la hernie hiatale est importante, elle peut alors comprimer et irriter l’oreillette gauche du coeur. Dans ce cas, la hernie hiatale peut donner l’impression de souffrir d’un trouble du rythme cardiaque.
    2. une hernie hiatale est souvent un facteur aggravant pour le reflux gastrique et source d’inflammations multiples de l’œsophage. Comme pour l’oesophagite, la propagation du processus inflammatoire peut augmenter le risque de fibrillation auriculaire.

Traitement médical: extrasystole et reflux gastrique

En cas de symptôme d’extrasystoles ou de fibrillation auriculaire, il est impératif de consulter un médecin généraliste ou spécialiste. Seul un médecin est habilité à l’établissement d’un diagnostic médical et à l’établissement du traitement adapté qui en découlent.

Si après diagnostic, il s’avère que votre coeur est sain et que les symptômes ponctuels d’extrasystoles semblent être dus à du reflux gastro-oesophagien ou une à hernie hiatale, le médecin prescrira très probablement un traitement antiacide à base d’inhibiteurs de la pompe à protons (IPP).

Ce traitement médical standard permet de stopper la sécrétion d’acidité de l’estomac, mais uniquement durant la période du traitement. Cette période sans exposition acide aide la muqueuse oesophagienne à cicatriser en cas de lésions.

Le traitement médical à base d’IPP en cas d’extrasystoles dues au reflux gastrique est particulièrement efficace à court terme. Malheureusement, quelques mois après l’arrêt du traitement, le risque de récidive demeure important.

Revers de la médaille du traitement médical

L’objectif du traitement IPP à base de médicaments antiacides est de soigner les conséquences du reflux gastrique. Par exemple, dans le cas des extrasystoles liées au reflux gastrique. Les extrasystoles apparaissent en conséquence aux dommages créés par le reflux gastrique.

En empêchant la sécrétion d’acide gastrique durant le traitement, les extrasystoles devraient disparaître.
Toutefois, le reflux gastrique, la véritable cause du problème, ne sera pas traité pour autant.

Après l’arrêt du traitement, le risque de récidive est élevé et demandera alors de faire un choix:

  • entamer un nouveau traitement médical.
    > Solution efficace à court terme, mais à nouveau éphémère.
    Risque de dépendance au traitement médical potentiellement dangereux pour la santé à long terme.
  • ou identifier la véritable cause du reflux gastrique et la traiter naturellement une fois pour toutes.
    > Solution radicale et efficace à long terme.

Pistes sérieuses pour un traitement naturel du reflux gastrique

Durant ces dernières années, un nombre important d’études scientifiques en rapport avec le reflux gastro-oesophagien a démontré l’efficacité de différents traitements naturels. Ces traitements naturels comportent des mesures préventives et curatives dont l’efficacité a pu être prouvée scientifiquement.

Les médecins confirment tous que ces mesures sont prioritaires pour éviter les risques de complications en cas de reflux gastrique. Cependant, en pratique, ils sont peu nombreux à informer les patients à ce sujet, préférant assurer un résultat avec la prescription d’un médicament adéquat.

Grâce au traitement antiacide, le patient à l’impression d’être soigné, mais récidive souvent dans les mois qui suivent.

Pour mettre fin à ce cercle vicieux, il est indispensable de comprendre et détecter la cause du reflux dans premier temps. Ensuite, il convient de mettre place les mesures préventives et curatives spécifiques à la cause identifiée.

En finir naturellement avec le reflux gastro-oesophagien

C’est dans cette optique qu’un travail de recherche de plusieurs années a été réalisé, compilé, vulgarisé et publié dans le livre « En finir naturellement avec le reflux gastro-oesophagien ».
Grâce au succès que remporte ce livre numérique auprès des lecteurs, celui-ci continue d’évoluer et d’être mis à jour sans relâche depuis 6 ans. Le format numérique du livre lui permet d’être mis à jour plusieurs fois par an, de manière à proposer un contenu particulièrement actualisé.

Basé sur une approche scientifique documentée, couplée avec l’expérience de l’auteur (coach nutritionnel et sportif) et de 2 autres experts (docteur en médecine et psychologue), ce livre donne toutes les clés pour en finir naturellement avec le reflux gastro-oesophagien.
Ce livre numérique propose un contenu unique en son genre! Vous serez enfin capable de comprendre et d’identifier les causes réelles de votre reflux, et ce, avec méthode. Vous saurez également comment mettre en place des solutions concrètes, naturelles et dont l’efficacité a été prouvée scientifiquement.

Soignez naturellement votre reflux gastrique

Les alternatives naturelles qui fonctionnent

165

Référence à 165 études scientifiques en 2021

Livre actuellement en PROMOTION et disponible DIRECTEMENT APRÈS ACHAT !
Ce livre vous intéresse ? Retrouvez la description des chapitres ci-dessous.

 

STRUCTURE DU LIVRE

Introduction & présentation du plan d’action de 30 jours

  • Explication de la philosophie du livre et de sa méthode de 30 jours pour obtenir des résultats rapides et concrets.
  • Présentation de 2 outils qui facilitent considérablement la pratique de cette méthode au quotidien :
    – soit via une application Android/Iphone (totalement gratuite).
    – soit via une version papier pour les plus réticents aux nouvelles technologies.

Chapitre 1 – Reflux gastro-œsophagien : bref état des lieux en 2021

  • Analyse de la prévalence du reflux gastro-œsophagien en 2020 au niveau mondial, par continent, région et dans certains pays (nouvelle étude – avril 2020).
  • Présentation de la pathologie, ses symptômes, son évolution, ses complications et ses causes.
  • Diagnostics médicaux, traitements médicaux actuels, effets des médicaments à court terme et long terme.
  • Description complète des risques pour la santé d’une utilisation prolongée des médicaments IPP (Inhibiteurs de la Pompe à Protons ).
  • Présentation de 3 compléments alimentaires naturels à envisager lors d’un traitement à base d’IPP.
  • Réponse aux 2 questions suivantes : Que se passe-t-il une fois le traitement par médicaments anti-reflux terminé ? Pourquoi les médecins ne proposent-ils généralement pas de solutions alternatives aux médicaments ?

Chapitre 2 – Reflux laryngo-pharyngé (RLP)

  • Présentation de la pathologie, ses symptômes, son évolution, ses complications et ses causes, etc.
  • Explication détaillée de la raison pour laquelle les traitements médicaux antiacides (IPP) sont parfois inefficaces en cas de RLP.
  • Description détaillée du traitement naturel dont l’efficacité a été prouvée scientifiquement + outils et nombreux conseils pour optimiser ce traitement
  • Tableau des aliments alcalinisants et acidifiants

Chapitre 3 – 16 recommandations indispensables pour éviter le reflux

  • Le reflux gastro-œsophagien n’apparaît jamais par hasard. Il se manifeste en réaction logique à des événements la plupart du temps évitables. En respectant 16 précautions bien spécifiques avant/après les repas, durant la nuit, mais aussi au quotidien, les symptômes caractéristiques du reflux diminueront fortement.
  • Présentation des facteurs de risque du RGO officiellement reconnus au niveau mondial (nouvelle étude – avril 2020).

Chapitre 4 – Posture, respiration, diaphragme et gestion du stress pour lutter efficacement contre le reflux

  • Présentation de techniques, exercices et solutions naturelles inédites pour réduire efficacement le reflux gastro-œsophagien. Les solutions présentées et détaillées dans cette partie ont quasiment toutes prouvé leur efficacité à travers des études scientifiques récentes.

Chapitre 5 – Alimentation anti-reflux gastro-œsophagien

  • Résultats de 2 études parues en 2017 et 2018 qui ont permis de faire la lumière sur des hypothèses majeures dans le domaine de l’alimentation et du reflux gastro-œsophagien et qui jusque-là n’avaient pas pu être vérifiées à grande échelle.
  • Liste des aliments qui renforcent l’oesophage et diminuent l’inflammation.
  • Liste des aliments et des boissons à éviter en cas de reflux.
  • Passage en revue de tous les aliments conseillés et déconseillés dans le cadre d’une alimentation anti-reflux à travers un système de classification en 8 catégories d’aliments : Viandes, poissons, œufs | Produits laitiers | Matières grasses | Céréales et dérivés – légumineuses | Fruits | Légumes | Boissons | Divers (sucre, épices et aromates).
  • Modes de cuisson conseillés et déconseillés pour les aliments.
  • Présentation d’une plante aux effets insoupçonnés contre reflux gastro-œsophagien, les oesophagites et l’oesophage de Barrett + conseils pour une cure.

Chapitre 6 – Hernie hiatale : traitement naturel

  • Présentation et explication complète de la hernie hiatale avec images et visualisation en 3D : description, symptômes, complications, causes, traitement…
  • Description de 2 techniques naturelles avec illustration en vidéo qui permettent de faire redescendre physiquement la partie de l’estomac coincée dans l’hiatus œsophagien du diaphragme.

Chapitre 7 – Analyses des principales recommandations des lecteurs·rices

  • Analyse des tendances mentionnées par les lecteurs·rices dans le courrier des lecteurs·rices (32 témoignages).

Livre numérique n°2 – 60 recettes anti-reflux

60 recettes anti-reflux qui concernent des :

  • petits-déjeuners
  • nombreux plats
  • salades
  • accompagnements divers
  • amuse-bouches

Livre actuellement en PROMOTION et disponible DIRECTEMENT APRÈS ACHAT !

Autres articles liés :

Avertissement concernant les extrasystoles

Cet article et son contenu ne remplacent en aucune façon une consultation médicale ou les conseils de tout autre professionnel de santé. Seul votre médecin généraliste ou spécialiste est habilité à l’établissement d’un diagnostic médical et à l’établissement du traitement adapté qui en découlent.
Si des symptômes d’extrasystoles apparaissent ou si vous souffrez de reflux gastrique persistant, allez voir un professionnel de la santé.

Sources de l’article

  • Alaa Mohamed, Diego Ochoa Crespo, Gurleen Kaur, Ibtisam Ashraf, Mercedes Maria Peck, Ruchira Maram, and Bilal Haider Malik. Gastroesophageal Reflux and Its Association With Atrial Fibrillation: A Traditional Review. Cureus. 2020 Sep.
  • Dominik Linz, Mathias Hohl, Johanna Vollmar, Christian Ukena, Felix Mahfoud, Michael Böhm. Atrial fibrillation and gastroesophageal reflux disease: the cardiogastric interaction. EP Europace, Volume 19, Issue 1, January 2017, Pages 16–20.
  • Chien-Hua Chen, Cheng-Li Lin and Chia-Hung Kao. Association between gastroesophageal reflux disease and coronary heart disease. Medicine (Baltimore). 2016.
  • Jae Jin Hwang, Dong Ho Lee, Hyuk Yoon, Cheol Min Shin,Young Soo Park and Nayoung Kim. Is Atrial Fibrillation a Risk Factor for Gastroesophageal Reflux Disease Occurrence? Medicine (Baltimore). 2015 Oct.
  • Mohit K Turagam and Poonam Velagapudi. Gut To Heart: Acid Reflux Disease In Atrial Fibrillation And The Role Of Proton Pump Inhibitor. J Atr Fibrillation. 2014 Oct-Nov.
  • Chin-Chou Huang, Wan-Leong Chan, Jiing-Chyuan Luo, Yu-Chun Chen, Tzeng-Ji Chen, Chia-Min Chung et al. Gastroesophageal Reflux Disease and Atrial Fibrillation: A Nationwide Population-Based Study. PLoS One. 2012.
  • Poonam Velagapudi, Mohit K Turagam, Miguel A Leal and Abraham G Kocheril. Atrial Fibrillation and Acid Reflux Disease. Clin Cardiol. 2012 Mar.

Avertissement en cas d’extrasystole et reflux gastrique

Ce site et son contenu ne remplacent en aucune façon une consultation médicale ou les conseils de tout autre professionnel de santé. Seul votre médecin généraliste ou spécialiste est habilité à l’établissement d’un diagnostic médical et à l’établissement du traitement adapté qui en découlent.