Définition de la béance cardiale

La béance cardiale ou béance du cardia se caractérise par une ouverture permanente du cardia.

Qu’est-ce que le cardia ?

Le cardia constitue une partie de l’orifice faisant la jonction entre l’œsophage et l’estomac. Plus précisément, il se situe entre la partie la plus basse de l’oesophage (sous le sphincter oesophagien inférieur) et la partie la plus haute de l’estomac. Même s’il se trouve dans le prolongement du bas de l’oesophage et du haut l’estomac, il n’appartient pourtant ni à l’un ni à l’autre.
En cas de reflux gastro-oesophagien, le cardia est donc directement exposé à l’acide. Lorsque cette exposition se prolonge, elle peut alors endommager le cardia, l’ouvrir de manière plus ou moins importante et engendrer une malposition cardio-tubérositaire, c’est-à-dire le passage de l’oesophage abdominal (segment court au bas de l’oesophage) et du cardia à travers le hiatus oesophagien (ouverture située dans le diaphragme). Si l’ouverture à travers le hiatus oesophagien est importante, on parle alors de béance cardiale, béance du cardia ou encore béance hiatale.

béance cardiale

Béance cardiale, est-ce grave ?

L’ouverture permanente du cardia augmente irrémédiablement le risque de développer des complications liées au reflux gastrique avec les années. Autrement dit, dans un premier temps, la béance du cardia peut ne pas être considérée comme grave, mais dans les faits, elle le deviendra assez rapidement (une à plusieurs années) si aucune mesure préventive adéquate n’est mise en place rapidement !

Ne rien faire ? Une très mauvaise idée

Appliquer la politique de l’autruche et vivre comme s’il n’y avait aucune béance revient à ouvrir grand la porte aux premières complications. Du fait de l’ouverture du cardia, la partie inférieure de l’œsophage est perpétuellement attaquée par le reflux qui à son tour provoque une inflammation locale. À cause du reflux gastrique, l’inflammation peut, avec le temps, provoquer des oesophagites à répétition, rétrécir fortement le diamètre d’une partie de l’oesophage (cf. sténose de l’oesophage), transformer la couche interne de l’œsophage en cellules précancéreuses de type gastrique (cf. oesophage de Barrett)…

Autre complication liée à la béance cardiale

En cas de béance cardiale, la zone basse de l’oesophage à tendance à se dilater et s’étendre vers le haut. Ce qui engendre alors un dysfonctionnement majeur du sphincter œsophagien inférieur dont le rôle est de maintenir une pression suffisante pour empêcher le contenu gastrique de remonter dans l’oesophage.
Par conséquent, le risque de développer une hernie hiatale dans ces conditions est aussi bien plus élevé (cf. complications ci-dessous)

Le témoignage de Sébastien illustre très concrètement l’évolution de diverses complications d’une béance cardiale (+ symptômes) sur plusieurs années.

 

 

Mieux vaut éviter de se trouver dans le cas de figure de Sébastien et mettre en place des mesures préventives (présentées en fin d’article) et de contrôles. Ceci afin de repousser les complications et de garder un œil sur l’évolution de la pathologie.

Causes de la béance cardiale

L’une des causes principales de la béance cardiale est la distension gastrique, soit l’augmentation du volume de l’estomac. Suite à la prise de repas conséquents ou de boissons gazeuses par exemple, une distension se crée et étire la partie inférieure de l’oesophage. Lorsque les étirements sont répétés durant une longue période, la partie inférieure de l’œsophage peut alors perdre son élasticité et rester ouverte en permanence.

Béance cardiale et stress

Mieux vaut également éviter le stress en cas de béance du cardia. Le stress fait partie des facteurs déclenchants à l’origine de problèmes digestifs, dont le reflux gastrique, cause de la béance cardiale. Des solutions pour gérer le stress en cas de reflux gastrique sont proposées dans l’article suivant : Stress et reflux gastrique. Par ailleurs, Manuel Dupuis, psychologue expert en gestion du stress, partage son expertise par des explications et de nombreux conseils à ce sujet dans le livre numérique « En finir naturellement avec le reflux gastro-oesophagien ».
 


Symptômes de la béance cardiale

La béance cardiale peut se caractériser par des symptômes de reflux gastrique, y compris les brûlures d’estomac, les régurgitations acides et les difficultés à avaler (dysphagie).
Compte tenu de l’ouverture béante du cardia, les symptômes de la béance cardiale peuvent aussi concerner la sphère ORL et provoquer de la toux chronique (cf. toux et reflux gastrique), une laryngite, un enrouement continu de la gorge, des douleurs au thorax prenant l’apparence d’une angine de poitrine ou encore des douleurs aux poumons prenant l’apparence de toux asthmatiforme avec sensation d’infection broncho-pulmonaire.

Diagnostic de la béance cardiale

La béance cardiale est généralement diagnostiquée par endoscopie oeso-gastro-duodénale (gastroscopie). Durant cet examen, le gastro-entérologue explore les parois de l’oesophage et de l’estomac. Pour ce faire, il utilise un endoscope, tube souple muni d’une caméra et d’une lumière qui permet, dans le cas d’une béance cardiale, de visualiser l’ouverture béante du cardia mais aussi le niveau de gravité des traces causées par l’acide sur la muqueuse oesophagienne.

Complications de la béance cardiale

Les complications de la béance cardiale sont directement liées à des complications de reflux gastrique.

Hernie hiatale, la complication logique et prévisible

Au fil du temps, la dilatation du bas de l’oesophage peut élargir l’hiatus oesophagien et alors provoquer le développement d’une hernie hiatale. La partie haute de l’estomac pousse à travers l’hiatus oesophagien et se retrouve alors au-dessus du diaphragme, dans le thorax.
En cas de béance cardiale, la hernie hiatale « par glissement » est la plus courante. Elle se produit lorsque le cardia et la partie supérieure de l’estomac remontent dans le thorax.

Bon à savoir :

  • Une hernie hiatale multiplie par 5 le risque d’oesophagite.
  • Dans 80% des cas, l’oesophage de Barrett (stade précancéreux) s’associe avec une hernie hiatale.
  • .

béance cardiale et hernie hiatale

Oesophagite, la complication courante

Parmi les complications du reflux gastrique, l’oesophagite est la plus fréquente. Plus concrètement, l’oesophagite est une inflammation de l’oesophage due à des reflux d’acide gastrique et des brûlures d’estomac (cf. causes du reflux gastrique). Elle se caractérise par des érosions correspondant à des ulcérations de l’oesophage.
Au plus la durée d’exposition à l’acidité est prolongée, au plus le degré d’inflammation est sévère (plus majoritairement chez les personnes âgées). Seule une endoscopie ou une gastroscopie permet de la détecter.

Différents stades permettent de déterminer le degré d’inflammation.

Oesophagite selon la classification de Los Angeles :

  • 1er grade – Grade A : une ou plusieurs lésions de moins de 5 mm et limitées à la crête des plis.
  • 2ème grade – Grade B : une ou plusieurs lésions de plus de 5 mm, ne s’étendant pas entre les sommets de deux plis muqueux adjacents.
  • 3ème grade – Grade C : une ou plusieurs lésions se prolongeant en continuité entre les sommets de 2 ou plusieurs plis muqueux, mais qui occupent moins de 75% de la circonférence.
  • 4ème grade – Grade D : une ou plusieurs lésions occupant plus de 75% de la circonférence.

Oesophagite Los Angeles
Ainsi, dans le cadre d’un diagnostic RGO par endoscopie, en cas d’oesophagite, le gastro-entérologue pourra se baser sur cette classification pour en désigner le grade.
Par exemple : « Oesophagite de grade A selon la classification de Los Angeles ».

Ulcère oesophagien

L’ulcère de l’oesophage peut également apparaître suite à une exposition prolongée de reflux gastro-oesophagien mais également suite à une infection mycotique ou bactérienne (notamment par Helicobacter pylori). L’ulcère oesophagien peut être responsable d’hémorragies digestives (saignements).

Endobrachyoesophage (EBO)- Oesophage de Barrett

Endobrachyoesophage oesophage de BarrettL’endobrachyoesophage (EBO) également appelé « oesophage de Barrett » ou « métaplasie » est une des complications du reflux gastrique les plus graves. L’oesophage de Barrett se caractérise par un processus de cicatrisation anormal dans lequel les cellules de la paroi du bas-oesophage sont remplacées par des cellules qui évoluent normalement dans l’intestin.

Cette transformation de muqueuse oesophagienne en muqueuse gastrique est révélatrice d’un temps d’exposition prolongé de l’acide gastrique dans l’oesophage.
L’EBO, s’il n’est pas traité, peut dégénérer en ulcère voir en cancer de l’oesophage, cancer du cardia (orifice qui constitue la jonction entre l’oesophage et l’estomac) ou tumeur maligne.
 

Cancer du cardia et cancer de l’oesophage

Cancer oesophageLe cancer du cardia et cancer de l’oesophage sont des cancers qui, dans la très grande majorité des cas, mettent en cause un adénocarcinome (tumeur maligne qui se développe dans les cellules des muqueuses glandulaires).
Ces cancers sont principalement associés à un reflux gastro-oesophagien de longue durée. Ces principaux facteurs de risques sont les suivants : consommation de tabac, d’alcool, surpoids et obésité. L’endobrachyoesophage (EBO) ou oesophage de Barrett constitue également un autre facteur de risque reconnu.

 

 

 

 

Prévention et traitement de la béance cardiale

  • Vous avez été diagnostiqué avec une béance cardiale ?
  • Vous désirez savoir concrètement comment empêcher cette béance d’évoluer ?
  • Comment l’empêcher de nuire à votre quotidien et de créer des complications à court terme mais aussi à moyen et long terme ?

Pour cela, il est impératif de respecter 2 conditions :

  1. Compte tenu du caractère souvent irréversible de la béance cardiale, il convient de suivre son évolution auprès d’un médecin spécialiste. Celui-ci est le seul à pouvoir établir un diagnostic précis de l’évolution de la béance. Il peut également, en cas de complications, prescrire des médicaments antiacides (inhibiteurs de la pompe à protons, IPP) très efficaces à court terme.

    Cependant, ces médicaments ne soignent pas les causes de la béance cardiale et du reflux gastrique mais uniquement ses conséquences !
    Une fois le traitement terminé, les mêmes complications surviendront à nouveau si les causes ne sont pas corrigées. En cas de complications plus graves, le médecin pourra envisager un traitement IPP à long terme (nombreux effets secondaires) ou une chirurgie.

  2. La 2ème condition est la plus importante. Pour soigner le reflux gastrique, la béance cardiale et éviter les complications, il est avant tout INDISPENSABLE de mettre en place des mesures préventives et curatives efficaces. Elles sont nombreuses et relativement faciles à mettre en place.

    Tous les médecins sont d’accord pour dire que ces mesures sont prioritaires pour éviter toutes complications. Paradoxalement, rares sont ceux qui informent de manière complète et précise à ce sujet (Manque de temps ? Perte de rentabilité ?…).
    Pourtant, depuis de nombreuses années, des mesures préventives et curatives totalement naturelles font l’objet de milliers d’études scientifiques. Les résultats de certaines études sont catégoriques et prouvent qu’il existe bel et bien de nombreux moyens pour soigner naturellement le reflux gastrique (et donc une béance cardiale).
    Ces études démontrent également que la grande majorité des facteurs à l’origine du reflux gastro-oesophagien sont dus à notre mode de vie au quotidien : alimentation, façons de consommer, mauvaises postures, stress, poids

D’où l’importance d’être informé par rapport à toutes ces causes et proposer des solutions naturelles, durables et dont l’efficacité a pu être vérifiée par des études et des publications scientifiques sérieuses (et récentes de préférence). Une fois détectées, il convient alors de les traiter NATURELLEMENT et EFFICACEMENT.

Ne pas appliquer ces mesures au quotidien quand on a une béance cardiale, revient à accélérer un peu plus chaque jour l’arrivée des complications. C’est d’ailleurs généralement ce qui arrive à quasiment toutes les personnes souffrant de béance cardiale. Tout cela, à cause d’un manque d’information !

En finir naturellement avec la béance cardiale et le reflux gastro-oesophagien

C’est dans cette optique qu’un travail de recherche de plusieurs années a été réalisé, compilé, vulgarisé et publié dans le livre « En finir naturellement avec le reflux gastro-oesophagien ».
Grâce au succès que remporte ce livre numérique auprès des lecteurs, celui-ci continue d’évoluer et d’être mis à jour sans relâche depuis 5 ans. Rien qu’en 2019, 4 mises à jour importantes du livre ont été réalisées !
Basé sur une approche scientifique documentée, couplée avec l’expérience de l’auteur (coach nutritionnel et sportif) et de 2 autres experts (médecin généraliste et psychologue), ce livre donne toutes les clés pour en finir naturellement avec le reflux gastro-oesophagien.

Ce livre numérique propose un contenu unique en son genre ! Vous serez enfin capable de comprendre et d’identifier les causes réelles de votre reflux (à l’origine de votre béance cardiale). Vous saurez également comment mettre en place des solutions concrètes, naturelles et dont l’efficacité a été prouvée scientifiquement !

Soignez naturellement votre béance cardiale

Les alternatives naturelles qui fonctionnent


83

Référence à 83 études scientifiques en 2019


Livre actuellement en PROMOTION et disponible DIRECTEMENT APRÈS ACHAT !
Ce livre vous intéresse ? Retrouvez la description des chapitres ci-dessous.

 

STRUCTURE DU LIVRE

Introduction & présentation du plan d’action de 30 jours

  • Explication de la philosophie du livre et de sa méthode de 30 jours pour obtenir des résultats rapides et concrets.
  • Présentation de 2 outils qui facilitent considérablement la pratique de cette méthode au quotidien :
    – soit via une application Android/Iphone (totalement gratuite).
    – soit via une version papier pour les plus réticents aux nouvelles technologies.

Chapitre 1 – Reflux gastro-œsophagien : bref état des lieux en 2019

  • Présentation de la pathologie, ses symptômes, son évolution, ses complications et ses causes.
  • Diagnostics médicaux, traitements médicaux actuels, effets des médicaments à court terme et long terme.
  • Description complète des risques pour la santé d’une utilisation prolongée des médicaments IPP (Inhibiteurs de la Pompe à Protons ).
  • Présentation de 3 compléments alimentaires naturels à envisager lors d’un traitement à base d’IPP.
  • Réponse aux 2 questions suivantes : Que se passe-t-il une fois le traitement par médicaments anti-reflux terminé ? Pourquoi les médecins ne proposent généralement pas de solutions alternatives aux médicaments ?

Chapitre 2 – 16 recommandations indispensables pour éviter le reflux

  • Le reflux gastro-œsophagien n’apparaît jamais par hasard. Il se manifeste en réaction logique à des événements la plupart du temps évitables. En respectant 16 précautions bien spécifiques avant/après les repas, durant la nuit mais aussi au quotidien, les symptômes caractéristiques du reflux diminueront fortement.

Chapitre 3 – Posture, respiration, diaphragme et gestion du stress pour lutter efficacement contre le reflux

  • Présentation de techniques, exercices et solutions naturelles inédites pour réduire efficacement le reflux gastro-œsophagien. Les solutions présentées et détaillées dans cette partie ont quasiment toutes prouvé leur efficacité à travers des études scientifiques récentes.

Chapitre 4 – Alimentation anti-reflux gastro-œsophagien

  • Résultats de 2 études parues en 2017 et 2018 qui ont permis de faire la lumière sur des hypothèses majeures dans le domaine de l’alimentation et du reflux gastro-œsophagien et qui jusque-là n’avaient pas pu être vérifiées à grande échelle.
  • Liste des aliments qui renforcent l’oesophage et diminuent l’inflammation.
  • Liste des aliments et des boissons à éviter en cas de reflux.
  • Passage en revue de tous les aliments conseillés et déconseillés dans le cadre d’une alimentation anti-reflux à travers un système de classification en 8 catégories d’aliments : Viandes, poissons, œufs | Produits laitiers | Matières grasses | Céréales et dérivés – légumineuses | Fruits | Légumes | Boissons | Divers (sucre, épices et aromates).
  • Modes de cuisson conseillés et déconseillés pour les aliments.
  • Présentation d’une plante aux effets insoupçonnés contre reflux gastro-œsophagien, les oesophagites et l’oesophage de Barrett + conseils pour une cure.

Chapitre 5 – Hernie hiatale : traitement naturel

  • Présentation et explication complète de la hernie hiatale avec images et visualisation en 3D : description, symptômes, complications, causes, traitement…
  • Description de 2 techniques naturelles avec illustration en vidéo qui permettent de faire redescendre physiquement la partie de l’estomac coincée dans l’hiatus œsophagien du diaphragme.

Chapitre 6 – 50 recettes anti-reflux

50 recettes anti-reflux qui concernent des :

  • petits-déjeuners
  • nombreux plats
  • salades
  • accompagnements divers
  • amuse-bouches

Livre actuellement en PROMOTION et disponible DIRECTEMENT APRÈS ACHAT !