sport et reflux gastrique

Les bienfaits d’une activité physique ou sportive régulière ne sont plus à démontrer. Les études à ce sujet vont toutes dans le même sens et montrent que les personnes physiquement actives développent moins de maladies physiques et mentales que les personnes inactives. L’activité physique contribue notamment à la prévention des maladies cardiovasculaires, le renforcement du système immunitaire, le bon fonctionnement du cerveau, réduit le risque de développer certains cancers ou de l’ostéoporose, etc.

Mais qu’en est-il de la relation entre le sport et le reflux gastrique ?
Le sport prévient-il le reflux gastrique ou le favorise-t-il?

Dans certaines conditions, le sport peut avoir un effet apaisant et bénéfique sur le reflux gastrique, tout comme, il peut également être la cause principale de l’apparition de reflux ou en être une cause secondaire. Les plus sportifs d’entre vous ont très certainement déjà ressenti des symptômes liés au reflux gastrique lors de leur pratique sportive: remontées acides, brûlures d’estomac, brûlures le long de l’oesophage, régurgitations ou encore éructations (rots).

Pour rappel, le reflux gastrique, aussi appelé reflux gastro-oesophagien (RGO) se produit quand l’acide gastrique remonte vers l’oesophage. Contrairement à l’estomac, l’oesophage ne dispose d’aucune protection pour faire face à un afflux d’acidité gastrique. Lorsque les remontées acides se produisent avec répétition dans le temps, une faiblesse commence à s’installer au niveau du sphincter œsophagien inférieur (SOI). En temps normal, ce sphincter, une fois fermé, permet de contenir dans l’estomac la nourriture, le liquide et l’acide gastrique. Cependant, si ce sphincter dysfonctionne, des relâchements ponctuels peuvent alors laisser passer de l’acide gastrique vers l’oesophage. D’où la sensation inconfortable de brûlures d’estomac ou de remontées gastriques du sternum vers la poitrine. Certaines personnes atteintes de reflux acide peuvent également ressentir une boule dans la gorge, des nausées, de la toux et des maux d’estomac.
activité physique et reflux gastrique

Sport et reflux gastrique : pourquoi le reflux gastrique peut-il apparaître spécifiquement durant une activité sportive ?

Pression intra-abdominale

On sait par expérience que le reflux gastrique survient plus régulièrement en raison de certains facteurs physiologiques comme l’hypertension abdominale ou la pression intra-abdominale. L’hypertension abdominale est l’une des causes du reflux gastrique qui concerne principalement les personnes obèses et les femmes enceintes. L’augmentation de la pression abdominale par rapport à la pression oesophagienne crée une tension qui favorise le développement du reflux gastro-oesophagien.
Si cette différence de pression est constante chez les personnes obèses et les femmes enceintes, elle peut aussi apparaître de manière ponctuelle et bien plus importante chez les sportifs. Au plus l’effort lié à une pratique physique intensive ou de longue durée, au plus il génère des pressions intra-abdominales. De plus, le fait de devoir prendre une respiration brève et profonde et de la bloquer subitement au départ de certains efforts engendre une pression supplémentaire.

Motricité de l’oesophage altérée par le manque de flux sanguin

Lors d’un entraînement sportif soutenu, c’est le nerf sympathique qui contrôle une grande partie des activités inconscientes du corps humain comme les battements du coeur et les contractions des muscles lisses. Au cours d’un effort physique, ce nerf va donc être stimulé. En plus d’augmenter la fréquence cardiaque, il va également éjecter davantage de sang vers les muscles sollicités. Cela aura pour conséquence de diminuer de manière conséquente le flux sanguin dans la zone centrale du système digestif. L’oesophage et l’estomac sont ainsi moins irrigués, leur motricité est altérée et ils ne fonctionnent plus de manière optimale.

Pour résumer, au plus une activité physique ou sportive est intense et prolongée, au plus elle est susceptible de favoriser le reflux. À l’inverse, au plus une activité physique ou sportive est réalisée à faible/moyenne intensité, au plus elle a un effet bénéfique sur le reflux.

Sport et reflux gastrique : Quels sports sont à conseiller et à déconseiller ?

Quels sports ou pratiques sportives sont susceptibles d’occasionner le plus de reflux gastrique ?

Sport et reflux gastro-oesophagienDe manière générale, on peut déconseiller tous les sports qui demandent des efforts intenses, des efforts de longue durée ou encore des efforts qui occasionnent de façon répétée des pressions intra-abdominales. La liste de ces sports est longue. Citons par exemple, le rugby, les sports de combat, la musculation (l’haltérophilie), la gymnastique, l’escalade, le cyclisme de compétition, l’aviron, etc.

Sont également concernés, les sports qui amènent à devoir sauter de haut en bas ou à rebondir: course à pied longue ou intense, sprint, aérobic, corde à sauter, etc.

Quels sports peut-on pratiquer lorsqu’on est sujet au reflux gastrique ?

Tous les sports peuvent être pratiqués de manière générale, mais à condition d’éviter les efforts explosifs, intenses ou de longue durée. Mieux vaut donc privilégier une pratique sportive à intensité faible à moyenne.
  

Reflux gastrique et sport de haut niveau

De nombreux sportifs et athlètes de haut niveau pratiquant les sports mentionnés ci-dessus souffrent de reflux gastrique et parfois même de complication liée au reflux gastrique (béance cardiale, hernie hiatale, extrasystole et reflux gastrique, reflux laryngo-pharyngé, etc.).
Chez les sportifs de haut niveau, l’apparition de reflux gastrique et d’autres problèmes gastro-intestinaux durant les compétitions sportives est un problème courant. Ce phénomène touche plus particulièrement les coureurs d’endurance et d’ultra-endurance, qui sont presque deux fois plus susceptibles d’en souffrir que les athlètes d’autres sports, tels que les cyclistes, les nageurs et autres athlètes d’élite.
Un article très instructif et complet a d’ailleurs été rédigé à ce sujet : Reflux gastrique et course à pied

Prévention et traitement du reflux gastrique

  • Vous pratiquez une activité physique ou sportive et vous souffrez de reflux gastrique ?
  • Vous désirez savoir comment améliorer, prévenir et traiter le reflux gastrique ?

Il existe de nombreux moyens pour y arriver avec notamment des conseils spécifiques pour les sportifs.
Cependant, dans tous les cas, il est impératif de respecter 2 conditions :

  1. Tout d’abord, il convient de consulter un médecin spécialiste, surtout si le problème est récurrent. Celui-ci est le seul à pouvoir établir un diagnostic précis du problème. Il peut également, en cas de complications, prescrire des médicaments antiacides (inhibiteurs de la pompe à protons, IPP) très efficaces à court terme. Ces médicaments antiacides permettent de stopper partiellement ou totalement la sécrétion d’acidité de l’estomac durant la période du traitement. La muqueuse oesophagienne est ainsi moins exposée à l’acide, moins irritée et peut éventuellement cicatriser en cas de lésions.
    Toutefois, ces traitements à base de médicaments antiacides ne règlent pas le problème de fond, car ils ne traitent pas la cause du reflux, mais ses conséquences! Une fois le traitement terminé, la probabilité de voir réapparaître les symptômes est élevée si les facteurs à l’origine du reflux ne sont pas corrigés.

  2. La 2ème condition est la plus importante. Pour soigner le reflux gastrique, il est avant tout INDISPENSABLE de mettre en place des mesures préventives et curatives efficaces. Elles sont nombreuses et relativement faciles à mettre en place.

    Tous les médecins sont d’accord pour dire que ces mesures sont prioritaires pour éviter toutes complications. Paradoxalement, rares sont ceux qui informent de manière complète et précise à ce sujet (Manque de temps ? Perte de rentabilité ?).
    Pourtant, depuis de nombreuses années, des mesures préventives et curatives totalement naturelles font l’objet de milliers d’études scientifiques. Les résultats de certaines études sont catégoriques et prouvent qu’il existe bel et bien de nombreux moyens pour soigner naturellement le reflux gastrique.
    Ces études démontrent également que la grande majorité des facteurs à l’origine du reflux gastro-oesophagien sont dus à notre mode de vie au quotidien : alimentation, façons de consommer, mauvaises postures, stress, poids, etc.

D’où l’importance d’être informé par rapport à toutes ces causes et de proposer des solutions naturelles, durables et dont l’efficacité a pu être vérifiée par des études et des publications scientifiques sérieuses (et récentes de préférence). Une fois détectées, il convient alors de les traiter NATURELLEMENT et EFFICACEMENT.

Ne pas appliquer ces mesures au quotidien, revient à accélérer un peu plus chaque jour l’arrivée des complications. Tout cela, à cause d’un manque d’information!

En finir naturellement avec le reflux gastro-oesophagien

C’est dans cette optique qu’un travail de recherche de plusieurs années a été réalisé, compilé, vulgarisé et publié dans le livre « En finir naturellement avec le reflux gastro-oesophagien ».
Grâce au succès que remporte ce livre numérique auprès des lecteurs, celui-ci continue d’évoluer et d’être mis à jour sans relâche depuis 6 ans. Le format numérique du livre lui permet d’être mis à jour plusieurs fois par an, de manière à proposer un contenu particulièrement actualisé.

Basé sur une approche scientifique documentée, couplée avec l’expérience de l’auteur (coach nutritionnel et sportif) et de 2 autres experts (docteur en médecine et psychologue), ce livre donne toutes les clés pour en finir naturellement avec le reflux gastro-oesophagien.
Ce livre numérique propose un contenu unique en son genre! Vous serez enfin capable de comprendre et d’identifier les causes réelles de votre reflux, et ce, avec méthode. Vous saurez également comment mettre en place des solutions concrètes, naturelles et dont l’efficacité a été prouvée scientifiquement.

Soignez naturellement votre reflux gastrique

Les alternatives naturelles qui fonctionnent


159

Référence à 159 études scientifiques en 2021

Livre actuellement en PROMOTION et disponible DIRECTEMENT APRÈS ACHAT !
Ce livre vous intéresse ? Retrouvez la description des chapitres ci-dessous.

 

STRUCTURE DU LIVRE

Introduction & présentation du plan d’action de 30 jours

  • Explication de la philosophie du livre et de sa méthode de 30 jours pour obtenir des résultats rapides et concrets.
  • Présentation de 2 outils qui facilitent considérablement la pratique de cette méthode au quotidien :
    – soit via une application Android/Iphone (totalement gratuite).
    – soit via une version papier pour les plus réticents aux nouvelles technologies.

Chapitre 1 – Reflux gastro-œsophagien : bref état des lieux en 2021

  • Analyse de la prévalence du reflux gastro-œsophagien en 2020 au niveau mondial, par continent, région et dans certains pays (nouvelle étude – avril 2020).
  • Présentation de la pathologie, ses symptômes, son évolution, ses complications et ses causes.
  • Diagnostics médicaux, traitements médicaux actuels, effets des médicaments à court terme et long terme.
  • Description complète des risques pour la santé d’une utilisation prolongée des médicaments IPP (Inhibiteurs de la Pompe à Protons ).
  • Présentation de 3 compléments alimentaires naturels à envisager lors d’un traitement à base d’IPP.
  • Réponse aux 2 questions suivantes : Que se passe-t-il une fois le traitement par médicaments anti-reflux terminé ? Pourquoi les médecins ne proposent-ils généralement pas de solutions alternatives aux médicaments ?

Chapitre 2 – Reflux laryngo-pharyngé (RLP)

  • Présentation de la pathologie, ses symptômes, son évolution, ses complications et ses causes, etc.
  • Explication détaillée de la raison pour laquelle les traitements médicaux antiacides (IPP) sont parfois inefficaces en cas de RLP.
  • Description détaillée du traitement naturel dont l’efficacité a été prouvée scientifiquement + outils et nombreux conseils pour optimiser ce traitement
  • Tableau des aliments alcalinisants et acidifiants

Chapitre 3 – 16 recommandations indispensables pour éviter le reflux

  • Le reflux gastro-œsophagien n’apparaît jamais par hasard. Il se manifeste en réaction logique à des événements la plupart du temps évitables. En respectant 16 précautions bien spécifiques avant/après les repas, durant la nuit, mais aussi au quotidien, les symptômes caractéristiques du reflux diminueront fortement.
  • Présentation des facteurs de risque du RGO officiellement reconnus au niveau mondial (nouvelle étude – avril 2020).

Chapitre 4 – Posture, respiration, diaphragme et gestion du stress pour lutter efficacement contre le reflux

  • Présentation de techniques, exercices et solutions naturelles inédites pour réduire efficacement le reflux gastro-œsophagien. Les solutions présentées et détaillées dans cette partie ont quasiment toutes prouvé leur efficacité à travers des études scientifiques récentes.

Chapitre 5 – Alimentation anti-reflux gastro-œsophagien

  • Résultats de 2 études parues en 2017 et 2018 qui ont permis de faire la lumière sur des hypothèses majeures dans le domaine de l’alimentation et du reflux gastro-œsophagien et qui jusque-là n’avaient pas pu être vérifiées à grande échelle.
  • Liste des aliments qui renforcent l’oesophage et diminuent l’inflammation.
  • Liste des aliments et des boissons à éviter en cas de reflux.
  • Passage en revue de tous les aliments conseillés et déconseillés dans le cadre d’une alimentation anti-reflux à travers un système de classification en 8 catégories d’aliments : Viandes, poissons, œufs | Produits laitiers | Matières grasses | Céréales et dérivés – légumineuses | Fruits | Légumes | Boissons | Divers (sucre, épices et aromates).
  • Modes de cuisson conseillés et déconseillés pour les aliments.
  • Présentation d’une plante aux effets insoupçonnés contre reflux gastro-œsophagien, les oesophagites et l’oesophage de Barrett + conseils pour une cure.

Chapitre 6 – Hernie hiatale : traitement naturel

  • Présentation et explication complète de la hernie hiatale avec images et visualisation en 3D : description, symptômes, complications, causes, traitement…
  • Description de 2 techniques naturelles avec illustration en vidéo qui permettent de faire redescendre physiquement la partie de l’estomac coincée dans l’hiatus œsophagien du diaphragme.

Chapitre 7 – Analyses des principales recommandations des lecteurs·rices

  • Analyse des tendances mentionnées par les lecteurs·rices dans le courrier des lecteurs·rices (32 témoignages).

Livre numérique n°2 – 60 recettes anti-reflux

60 recettes anti-reflux qui concernent des :

  • petits-déjeuners
  • nombreux plats
  • salades
  • accompagnements divers
  • amuse-bouches

Livre actuellement en PROMOTION et disponible DIRECTEMENT APRÈS ACHAT !

 

Source de l’article

  • Herregods T, Van Hoeij F,Oors J, Bredenoord A, Smout A. Effect of Running on Gastroesophageal Reflux and Reflux Mechanisms. – The American Journal of Gastroenterology. 0.1038/ajg. 2016.122.
  • Festi D ,Scaioli E, Baldi F et al. Body weight, lifestyle, dietary habits and gastroesophageal reflux disease. World J Gastroenterol 2009; 15: 1690–701.
  • Jozkow P,Wasko-Czopnik D, Dunajska K et al. The relationship between gastroesophageal reflux disease and the level of physical activity. Swiss Med Wkly 2007; 137: 465–70.
  • Dent J, El-Serag HB, Wallander MA et al. Epidemiology of gastro-oesopha-geal reflux disease: a systematic review.Gut 2005; 54: 710–7.2.
  • Ravi N, Stuart RC, Byrne PJ et al. Effect of physical exercise on esophageal motility in patients with esophageal disease. Dis Esophagus 2005; 18 : 374–7.
  • Parmelee-Peters K, Moeller JL. Gastroesophageal reflux in athletes. Curr Sports Med Rep 2004; 3: 107–11.
  • Pan do li no JE, Bianchi LK,Lee TJ et al. Esophagogastric junction morpho-logy predicts susceptibility to exercise-induced reflux. Am J Gastroenterol 2004; 99:1430–6.
  • Collings KL, Pierce Pratt F,Rodriguez-Stanley S et al. Esophageal reflux in conditioned runners, cyclists, and weightlifters. Med Sci Sports Exerc 2003; 35: 730–5.

 

Avertissement en cas de sport et de reflux gastrique

Ce site et son contenu ne remplacent en aucune façon une consultation médicale ou les conseils de tout autre professionnel de santé. Seul votre médecin généraliste ou spécialiste est habilité à l’établissement d’un diagnostic médical et à l’établissement du traitement adapté qui en découlent.