Qu’est-ce que l’oesophage de Barrett – endobrachyoesophage ?

L’oesophage de Barrett ou endobrachyoesophage (EBO) est une affection caractérisée par une modification de la muqueuse de l’œsophage. Suite à un processus de cicatrisation anormal des cellules de la paroi du bas-oesophage, celles-ci sont alors remplacées par des cellules qui évoluent normalement dans l’intestin. Cette transformation de muqueuse oesophagienne en muqueuse gastrique est révélatrice d’un temps d’exposition prolongé de l’acide gastrique dans l’oesophage.

Jusqu’à 15 % des adultes atteints de reflux gastrique pourraient développer l’oesophage de Barrett.

Endobrachyoesophage oesophage de BarrettLa cause principale du développement de l’oesophage de Barrett est due à une inflammation chronique liée au reflux gastro-œsophagien (RGO). Dans 80% des cas l’EBO s’associe avec une hernie hiatale par glissement.

À l’heure actuelle, le diagnostic de l’oesophage de Barrett ne peut être posé qu’au moyen d’une endoscopie et en détectant un changement de la paroi de l’œsophage qui peut être confirmé par une biopsie du tissu. Le diagnostic définitif de l’oesophage de Barrett nécessite une biopsie confirmant le changement de la muqueuse de l’œsophage.

Oesophage de Barrett et cancer de l’œsophage?

La très grande majorité des patients atteints d’oesophage de Barrett ne développeront pas de cancer (0.5%, soit 1 cas sur 200). Chez certains patients, cependant, un changement précancéreux dans le tissu, appelé dysplasie (voir ci-dessous), va se développer. Ce changement précancéreux est plus susceptible de se transformer en cancer de l’œsophage.
Il existe deux principaux types de cancer de l’œsophage : le cancer épidermoïde et l’adénocarcinome de l’œsophage. Les cancers épidermoïdes se produisent le plus souvent chez les personnes qui fument et boivent de l’alcool (intoxication alcoolo-tabagique). L’adénocarcinome de l’œsophage survient le plus souvent chez les personnes atteintes de reflux gastrique. Il est également très fréquent chez les hommes de race blanche ayant un poids plus élevé que la moyenne. Les médecins pensent que la plupart des cas d’adénocarcinome de l’œsophage commencent dans l’oesophage de Barrett.

Oesophage de Barrett – Symptômes

Les personnes présentant un oesophage de Barrett souffrent généralement des symptômes suivants :

  • Brûlures d’estomac chroniques
  • Régurgitation acide
  • Irritation de la gorge avec parfois l’impression d’une petite gène permanente dans la gorge accompagnées de glaires occasionnels
  • Dysphagie

Classiquement, ces symptômes s’aggravent après un repas gras. Le reflux gastro-oesophagien et l’œsophage de Barrett ne diffèrent généralement pas trop au niveau des symptômes cliniques. L’œsophage de Barrett se développe plutôt à partir d’une évolution chronique du RGO.

Oesophage de Barrett – Diagnostic

Le diagnostic de l’oesophage de Barrett est effectué par endoscopie. Durant cet examen, le gastro-entérologue va principalement explorer les parois de l’oesophage et de l’estomac. Pour ce faire, il utilise un endoscope, tube souple muni d’une caméra et d’une lumière qui permet de visualiser le degré de gravité des traces causées par l’acide sur la muqueuse oesophagienne et donc de déterminer s’il y a suffisamment de modifications pour un diagnostic éventuel d’œsophage de Barrett. Si le médecin soupçonne un œsophage de Barrett, un échantillon de tissu (une biopsie) sera prélevé pour permettre un diagnostic définitif. Le tissu de Barrett a un aspect différent de celui de la muqueuse normale de l’œsophage et est visible au cours de l’endoscopie.

Le prélèvement par biopsie d’un échantillon de tissu de l’œsophage à l’aide d’un endoscope n’allonge que légèrement le temps de l’intervention, ne provoque pas de gêne et entraîne rarement des complications. Le gastro-entérologue peut généralement vous donner les résultats de votre endoscopie directement après l’intervention, mais en cas de biopsie, il faudra attendre quelques jours pour les résultats.

Oesophage de Barrett – Traitement

Les médicaments et / ou la chirurgie peuvent contrôler efficacement les symptômes du RGO. Cependant, ni les médicaments ni la chirurgie pour le RGO ne peuvent inverser la présence de l’œsophage de Barrett ou éliminer le risque de cancer. Certains traitements peuvent détruire les tissus de Barrett. Ces traitements peuvent diminuer le développement du cancer chez certains patients grâce à l’utilisation de : chaleur (ablation par radiofréquence et ablation thermique), énergie froide (cryothérapie) ou utilisation de produits chimiques légers et spéciaux (thérapie photodynamique).

Il est nécessaire de discuter de la disponibilité et de l’efficacité de ces traitements avec votre gastro-entérologue pour vous assurer que votre profil correspond à ce type de traitement. Ces traitements présentent des risques potentiels et pourraient ne pas bénéficier à la majorité des patients atteints d’œsophage de Barrett. De nombreuses recherches sont toujours en cours dans ce domaine.

Complication avec dysplasie (affection précancéreuse)

La dysplasie est une affection précancéreuse que les médecins ne peuvent diagnostiquer qu’en examinant des échantillons de tissus au microscope. Lorsque la dysplasie est présente dans l’échantillon de tissu, elle est généralement décrite comme étant « de haut grade » ou « de bas grade » ou « indéfinie« .

Dans la dysplasie de haut grade, on observe des changements anormaux dans de nombreuses cellules et un modèle de croissance anormal des cellules. La dysplasie de bas grade signifie qu’il y a des changements anormaux dans l’échantillon de tissu, mais que ces changements n’impliquent pas la plupart des cellules et que le schéma de croissance des cellules est toujours normal. la dysplasie indéfinie signifie simplement que le médecin n’est pas certain que les modifications observées dans les tissus soient causées par une dysplasie. D’autres affections, telles qu’une inflammation ou un gonflement de la muqueuse de l’œsophage, peuvent faire apparaître les cellules dysplasiques lorsqu’elles ne le sont pas.

Si la dysplasie est confirmée, votre médecin vous recommandera peut-être une endoscopie plus fréquente ou une procédure visant à détruire le tissu de Barrett ou une chirurgie de l’œsophage. Votre médecin vous proposera une solution en fonction de l’état d’avancement de la dysplasie et de votre état de santé général.

En cas d’œsophage de Barrett, à quelle fréquence dois-je effectuer une endoscopie pour dépister une dysplasie ?

Le risque de cancer de l’œsophage chez les patients présentant un œsophage de Barrett est relativement faible, environ 0,5% par an (ou 1 sur 200 par an). Par conséquent, le diagnostic de l’œsophage de Barrett ne doit pas être une cause d’alarme. C’est cependant une bonne raison pour effectuer des examens périodiques par endoscopie avec biopsie du tissu de Barrett. Si vos biopsies initiales ne montrent pas de dysplasie, l’endoscopie avec biopsie doit être répétée environ tous les trois ans. Si votre biopsie montre une dysplasie, votre médecin vous fera d’autres recommandations concernant les prochaines étapes à suivre.