Obésité et reflux gastrique

L’obésité contribue fortement à l’apparition du reflux gastro-oesophagien (RGO). Les personnes ayant un indice de masse corporelle élevé, en particulier celles dont le tour de taille est élevé, ont une pression intra-abdominale accrue et une diminution du tonus du sphincter oesophagien due notamment à une modification de l’anatomie et la physiologie gastro-oesophagiennes. Ainsi, les personnes sujettes à l’obésité développent plus facilement des complications liées au reflux gastrique.

Obésité et RGO : résultat d’une méta-analyse récente

Une méta-analyse publiée en mars 2018 a confirmé que l’obésité et en particulier l’obésité abdominale était l’un des facteurs de risque les plus courants de RGO. L’obésité abdominale est fortement associée aux complications liées au RGO de longue date, telles que la hernie hiatale, l’œsophagite érosive, l’endobrachyoesophage (EBO) ou oesophage de Barrett et l’adénocarcinome oesophagien.

Autres facteurs qui lient l’obésité au reflux gastrique

On sait qu’une exposition prolongée à l’acide gastrique due au RGO provoque des lésions de la muqueuse œsophagienne. Cependant, chez les personnes obèses, la graisse viscérale est métaboliquement active et produit diverses cytokines (molécules impliquées dans la régulation des fonctions immunitaires produites en réponse à différents stimulus). Celles-ci favorisent l’inflammation chronique, la transformation des cellules de la muqueuse œsophagienne en muqueuse gastrique.

Un autre facteur qui lie l’obésité et le RGO sont les hormones, notamment l’activité accrue des œstrogènes, souvent observée chez les personnes obèses. Les œstrogènes stimulent la synthèse de l’oxyde nitrique, qui agit alors comme un vasodilatateur des muscles lisses et donc du sphincter oesophagien inférieur.

Obésité et RGO : complications

En cas d’obésité et de RGO de longue durée, il existe un risque de développer un œsophage de Barrett ou encore un adénocarcinome oesophagien. Cela s’explique par le fait que les patients avec un œsophage de Barrett présentent un risque d’adénocarcinome oesophagien 30 à 40 fois plus élevé que la population en général.

Endobrachyoesophage (EBO)- Oesophage de Barrett

Endobrachyoesophage oesophage de BarrettL’endobrachyoesophage (EBO) également appelé « oesophage de Barrett » ou « métaplasie » est une des complications du reflux gastrique les plus graves. L’oesophage de Barrett se caractérise par un processus de cicatrisation anormal dans lequel les cellules de la paroi du bas-oesophage sont remplacées par des cellules qui évoluent normalement dans l’intestin.

Cette transformation de muqueuse oesophagienne en muqueuse gastrique est révélatrice d’un temps d’exposition prolongé de l’acide gastrique dans l’oesophage. Dans 80% des cas l’EBO s’associe avec une hernie hiatale par glissement, cause principale du RGO chronique (cf causes du reflux gastrique).

L’EBO, s’il n’est pas traité, peut dégénérer en ulcère voir en cancer de l’oesophage, cancer du cardia (orifice qui constitue la jonction entre l’oesophage et l’estomac) ou tumeur maligne.

Le diagnostic d’EBO s’effectue généralement par endoscopie (gastroscopie) avec réalisation de biopsies.
> Plus d’information ici : oesophage de Barrett.

Cancer de l’oesophage

Cancer oesophageLe cancer de l’oesophage est principalement associé à un reflux gastro-oesophagien de longue durée. Ces principaux facteurs de risques sont les suivants : consommation de tabac, d’alcool. L’endobrachyoesophage (EBO) ou oesophage de Barrett constitue également un autre facteur de risque reconnu. D’autres facteurs peuvent aussi favoriser le développement du cancer de l’oespohage comme la consommation régulière d’aliments contenant des nitrosamines (souvent présentes dans les charcuteries, viandes séchées, transformées, hot dogs…) ou une carence importante en vitamine C.
Le principal symptôme du cancer de l’oesophage est caractérisé par une difficulté à avaler associée à un blocage alimentaire. Ce symptôme peut également être accompagner de fatigue et d’amaigrissement, sensation de brûlure derrière le sternum et toux ou voix rauque (cf article toux et reflux gastrique). Malgré toutes les avancées médicales, moins de la moitié des patients survivent un an après le diagnostic de l’adénocarcinome oesophagien.

Traitement et prévention pour éviter les complications

Lorsqu’un reflux perdure, il est fortement conseillé de consulter un médecin. Après diagnostic, un traitement antiacides sera très probablement prescrit par celui-ci. Les médicaments antiacides permettent de stopper partiellement ou totalement la sécrétion d’acidité de l’estomac durant la période du traitement. La muqueuse oesophagienne est ainsi moins exposée à l’acide, moins irritée et peut éventuellement cicatriser en cas de lésions.

Toutefois, ces traitements à base de médicaments antiacides ne règlent pas le problème de fond car ils ne traitent pas la cause du reflux mais ses conséquences ! Une fois le traitement terminé, la probabilité de voir réapparaître les symptômes est élevée si les facteurs à l’origine du reflux ne sont pas corrigés.

Un choix se pose alors :

    • soit continuer à consulter périodiquement un médecin dès l’apparition de nouveaux symptômes afin de débuter un nouveau traitement.
      > solution de facilité, coûteuse, éphémère, source de cercle vicieux, médicaments potentiellement dangereux pour la santé à long terme.
    • soit décider d’investiguer et de détecter soi-même les causes du reflux pour ensuite mettre en pratique des solutions concrètes et naturelles afin de s’en débarrasser une fois pour toute.
      > solution radicale, efficace, bénéfique pour la santé et qui demande quelques ajustements dans son mode de vie.

Soigner un reflux en profondeur, ne s’improvise pas ! L’investigation doit s’effectuer de manière globale et permettre de découvrir les facteurs déclenchants du reflux propres à chacun. Cette démarche est capitale et pourtant rarement abordée par les médecins lors de consultations de patients souffrant de reflux gastro-oesophagien.

Or, des études le prouvent chaque année, la grande majorité des facteurs à l’origine du reflux gastro-oesophagien sont dus à notre mode de vie quotidien : alimentation, façons de consommer, mauvaises postures, stress, poids

Il est donc primordial de passer en revue tous les facteurs susceptibles de causer du reflux gastro-œsophagien. Une fois détectés, il convient alors de les traiter NATURELLEMENT et EFFICACEMENT.

Solutions naturelles qui fonctionnent pour soigner le reflux

Il existe des centaines d’articles sur internet qui proposent des solutions naturelles et des recommandations pour soigner le reflux. Suffisent-elles pour mettre fin au reflux des personnes ? Non, car comme expliqué plus haut, ces facteurs sont multiples, souvent imprévisibles et varient d’un individu à l’autre.

D’où l’importance de passer en revue toutes les causes susceptibles de provoquer du reflux et pour chacune d’entre elles, proposer des solutions naturelles, durables et dont l’efficacité a pu être vérifiée par des études et des publications scientifiques sérieuses (et récentes de préférence).

Un travail de recherche de plusieurs années a été réalisé, compilé, vulgarisé et publié dans le livre « En finir naturellement avec le reflux gastro-oesophagien ».
Basé sur une approche scientifique documentée, couplée avec l’expérience de l’auteur (coach nutritionnel et sportif) et de 2 autres experts (médecin généraliste et psychologue), ce livre donne toutes les clés pour en finir naturellement avec le reflux gastro-oesophagien.
Identifier les causes du reflux et apporter des solutions concrètes, naturelles et efficaces, tel est l’objectif de ce livre !


Livre actuellement en PROMOTION et disponible DIRECTEMENT APRÈS ACHAT !
Ce livre vous intéresse ? Retrouvez la description des chapitres ci-dessous.

 

STRUCTURE DU LIVRE

Introduction & présentation du plan d’action de 30 jours

  • Explication de la philosophie du livre et de sa méthode de 30 jours pour obtenir des résultats rapides et concrets.
  • Présentation de 2 outils qui facilitent considérablement la pratique de cette méthode au quotidien :
    – soit via une application Android/Iphone (totalement gratuite).
    – soit via une version papier pour les plus réticents aux nouvelles technologies.

Chapitre 1 – Reflux gastro-œsophagien : bref état des lieux en 2019

  • Présentation de la pathologie, ses symptômes, son évolution, ses complications et ses causes.
  • Diagnostics médicaux, traitements médicaux actuels, effets des médicaments à court terme et long terme.
  • Description complète des risques pour la santé d’une utilisation prolongée des médicaments IPP (Inhibiteurs de la Pompe à Protons ).
  • Présentation de 3 compléments alimentaires naturels à envisager lors d’un traitement à base d’IPP.
  • Réponse aux 2 questions suivantes : Que se passe-t-il une fois le traitement par médicaments anti-reflux terminé ? Pourquoi les médecins ne proposent généralement pas de solutions alternatives aux médicaments ?

Chapitre 2 – 16 recommandations indispensables pour éviter le reflux

  • Le reflux gastro-œsophagien n’apparaît jamais par hasard. Il se manifeste en réaction logique à des événements la plupart du temps évitables. En respectant 16 précautions bien spécifiques avant/après les repas, durant la nuit mais aussi au quotidien, les symptômes caractéristiques du reflux diminueront fortement.

Chapitre 3 – Posture, respiration, diaphragme et gestion du stress pour lutter efficacement contre le reflux

  • Présentation de techniques, exercices et solutions naturelles inédites pour réduire efficacement le reflux gastro-œsophagien. Les solutions présentées et détaillées dans cette partie ont quasiment toutes prouvé leur efficacité à travers des études scientifiques récentes.

Chapitre 4 – Alimentation anti-reflux gastro-œsophagien

  • Résultats de 2 études parues en 2017 et 2018 qui ont permis de faire la lumière sur des hypothèses majeures dans le domaine de l’alimentation et du reflux gastro-œsophagien et qui jusque-là n’avaient pas pu être vérifiées à grande échelle.
  • Liste des aliments qui renforcent l’oesophage et diminuent l’inflammation.
  • Liste des aliments et des boissons à éviter en cas de reflux.
  • Passage en revue de tous les aliments conseillés et déconseillés dans le cadre d’une alimentation anti-reflux à travers un système de classification en 8 catégories d’aliments : Viandes, poissons, œufs | Produits laitiers | Matières grasses | Céréales et dérivés – légumineuses | Fruits | Légumes | Boissons | Divers (sucre, épices et aromates).
  • Modes de cuisson conseillés et déconseillés pour les aliments.
  • Présentation d’une plante aux effets insoupçonnés contre reflux gastro-œsophagien, les oesophagites et l’oesophage de Barrett + conseils pour une cure.

Chapitre 5 – Hernie hiatale : traitement naturel

  • Présentation et explication complète de la hernie hiatale avec images et visualisation en 3D : description, symptômes, complications, causes, traitement…
  • Description de 2 techniques naturelles avec illustration en vidéo qui permettent de faire redescendre physiquement la partie de l’estomac coincée dans l’hiatus œsophagien du diaphragme.

Chapitre 6 – 50 recettes anti-reflux

50 recettes anti-reflux qui concernent des :

  • petits-déjeuners
  • nombreux plats
  • salades
  • accompagnements divers
  • amuse-bouches

Livre actuellement en PROMOTION et disponible DIRECTEMENT APRÈS ACHAT !

 

 

Autres articles liés :