Hernie hiatale : description

Une hernie hiatale se caractérise par le déplacement de la partie haute de l’estomac à travers l’orifice du diaphragme (hiatus oesophagien). En temps normal, l’oesophage et l’estomac se trouvent de part et d’autre du diaphragme et se rejoignent à travers celui-ci via le hiatus oesophagien, l’anneau musculaire du diaphragme. Chez les personnes atteintes d’une hernie hiatale, une partie de l’estomac pousse à travers l’anneau musculaire et se retrouve alors au-dessus du diaphragme, dans le thorax. Une malposition cardio-tubérositaire (passage de l’oesophage abdominal et du cardia à travers le hiatus oesophagien) est souvent constatée en cas de hernie hiatale.

Types de hernie hiatale

hernie hiatale symptomes

La hernie hiatale par glissement

85% des cas

hernie hiatale glissement

Cette forme de hernie est la plus fréquente et concerne 85% des cas. Le glissement se produit lorsque le cardia (jonction de l’oesophage et de l’estomac) et la partie supérieure de l’estomac remontent dans le thorax.

Symptômes de la hernie hiatale par glissement

La hernie hiatale n’est pas automatiquement accompagnée de symptômes, elle peut donc être totalement asymptotique. Lorsqu’il y a des symptômes, ils sont alors généralement similaires aux symptômes du reflux gastro-oesophagien. En effet, en dissociant le sphincter inférieur de l’oesophage de l’orifice du diaphragme dans lequel il se trouve habituellement, la hernie hiatale favorise le RGO (reflux gastro-oesophagien). Parfois, elle peut même augmenter la sévérité d’un RGO.

D’une part, elle provoque un allongement du temps d’exposition au liquide de reflux dans la muqueuse oesophagienne. D’autre part, la poche de la hernie piège le reflux qui stagne à l’intérieur et déclenche alors des reflux à répétition.

Les symptômes peuvent se manifester de différentes façons :

  • douleurs de la région gastrique/épigastrique, plus souvent dans le creux de l’estomac ;
  • sensations de brûlures de l’oesophage (derrière le sternum), brûlures d’estomac qui peuvent s’intensifier en position couchée ou penchée en avant;
  • régurgitations acides qui peuvent irriter la gorge, la bouche et même modifier la voix ;
  • mal de gorge, toux nocturne (cf article toux et reflux gastrique) due au reflux gastrique ;
  • dysphagie (difficulté à avaler). La dysphagie se caractérise par une sensation de blocage ou de gêne à la progression des aliments ressentie au niveau du cou (dysphagie oro-pharyngée) ou de la poitrine (dysphagie œsophagienne) ;
  • aérophagie (ingestion d’air anormalement élevée en avalant de la nourriture). Elle se caractérise par une sensation de ballonnements, lourdeurs d’estomac et d’éructations fréquentes (rots) ;
  • Suite du déplacement de l’estomac dans la cage thoracique: sentiment d’oppression derrière le sternum par pression sur le coeur et les poumons, tachycardie et troubles du rythme cardiaque
  • Mal de dos et douleur dans le dos un peu plus rarement chez certaines personnes.

Bon à savoir : certaines personnes arrivent à détecter la présence d’une hernie hiatale en pratiquant une respiration abdominale profonde et saccadée. Ceci afin de mieux ressentir si de l’air reste parfois bloqué dans la zone supérieure de l’estomac (poche de la hernie).

 

 

Complications

Le taux de complications lié à l’augmentation du reflux gastrique par hernie hiatale est beaucoup plus élevé. Par exemple, le risque d’oesophagite est multiplié par cinq. Les complications peuvent être les suivantes : oesophagite, rétrécissement ou transformation de la muqueuse ou cancer.

 

Causes de la hernie hiatale par glissement

Les causes de la hernie hiatale par glissement ne sont pas totalement identifiées, mais plusieurs hypothèses sont avancées :

  • raccourcissement de l’oesophage suite aux remontées acides qui provoquerait une rétraction de l’oesophage et attirerait l’estomac vers le haut.
  • glissement causé par une augmentation de la pression dans l’abdomen (effort intense, accouchement, quintes de toux, éternuements, défécation).
  • pertes des propriétés élastiques du hiatus du diaphragme provoquant ainsi un élargissement laissant remonter l’estomac plus facilement.
  • autres facteurs de risque pouvant favoriser la contraction d’une hernie hiatale : béance cardiale (béance du cardia), surpoids ou obésité, grossesse, tabagisme, toux chronique, efforts physiques répétés engendrant des hypertensions abdominales (soulever des charges dans le cadre de son travail, faire de la musculatio).
    Les amateurs de musculation doivent particulièrement faire attention surtout s’ils travaillent avec des charges lourdes. Au plus les charges sont lourdes, au plus l’hypertension abdominale est puissante. De cette manière, le risque de développer une hernie hiatale en faisant de la musculation est élevé, surtout en cas d’œsophagite ou de béance cardiale diagnostiquée.

La hernie hiatale par glissement toucherait :

  • 10% des moins de 40 ans
  • plus de 60% des personnes de plus de 60 ans

La hernie hiatale paraoesophagienne ou par roulement

10% des cas

hernie hiatale paraoesophagienne
Cette forme de hernie est moins fréquente, mais plus préoccupante. Dans ce cas, l’oesophage et le cardia restent à leur place normale tandis qu’une partie de l’estomac traverse le diaphragme et se retrouve donc située à côté de l’oesophage, parallèlement à lui.

Symptômes de la hernie hiatale paraoesophagienne

Tant que la taille de la hernie reste modérée, les symptômes demeurent minimes. Malheureusement, au plus le temps passe, au plus cette forme de hernie a tendance à prendre du volume et peut alors représenter un danger potentiel. Au départ, les premiers symptômes sont assez classiques : douleurs thoraciques, douleurs épigastriques, difficulté à avaler, essoufflement, respiration difficile ou encore ulcère à l’estomac. La sensation d’essoufflement avec hernie hiatale fait partie des symptômes que l’on retrouve plus typiquement en cas de hernie hiatale paraoesophagienne car il arrive, dans ce cas, que l’estomac pousse sur le diaphragme ou comprime les poumons, contribuant ainsi à cette sensation d’essoufflement.

  • Plus d’information sur le lien entre la hernie, le RGO et la sensation d’essoufflement dans l’article suivant : Essoufflement et RGO

Complications de la hernie hiatale paraoesophagienne

Si la hernie continue à prendre du volume, elle peut évoluer vers une hernie en torsion. Dans ce cas, l’estomac situé au-dessus du diaphragme pourrait se coincer au point de provoquer de fortes douleurs, et en cas extrême, une nécrose liée à un arrêt de la circulation sanguine.

Causes de la hernie hiatale paraoesophagienne

Cette forme de hernie serait due :

  • soit à une malformation congénitale de la paroi du diaphragme (hiatus trop large ou mal refermé) présente dès la naissance.
  • soit à un traumatisme (blessure abdominale, augmentation soudaine de la pression dans l’abdomen suite à un effort intense, accouchement, quintes de toux, éternuements ou une défécation).

La hernie mixte

5% des cas

hernie hiatale mixte
Forme la plus rare de hernie qui combine les mécanismes de glissement et de roulement.

Comment une hernie hiatale est-elle diagnostiquée ?

De 2 manières différentes :

  • soit par l’examen radiologique appelé transit oeso-gastro-duodénal. Cet examen se fait par l’ingestion d’un produit de contraste, généralement baryté qui va recouvrir les parois de l’oesophage et de l’estomac. Grâce à un contrôle radioscopique télévisé, il est alors possible de visualiser clairement une hernie.
  • soit par une endoscopie oeso-gastro-duodénale ou fibroscopie. Cet examen permet d’explorer à l’aide d’un endoscope l’oesophage, l’estomac et le duodénum. Les images de la caméra de l’endoscope permettent de mettre en évidence la présence d’une hernie hiatale.

Traitement

En cas de diagnostic positif d’une hernie hiatale par un médecin spécialiste, celui-ci peut recommander ou pas de suivre un traitement. Si la hernie n’est accompagnée d’aucun symptôme et d’aucune complication, aucun traitement spécifique n’est généralement prescrit. En cas de symptômes importants ou récidivants, un traitement médicamenteux anti-reflux peut alors être conseillé pour aider à soulager les symptômes . En cas de complication grave, un traitement chirurgical peut être réalisé en dernier recours. Pour les hernies hiatales paraoesophagiennes, l’intervention chirurgicale consiste à maintenir l’estomac à sa place s’il n’arrive pas à le faire naturellement. Pour cela, il sera alors suturé à la paroi abdominale (gastropexie).

Hernie hiatale : traitement naturel, alternatif, simple et efficace

Une hernie hiatale peut-elle se résorber ?

Pour les cas les plus courants de hernie hiatale, il existe bel et bien des moyens simples et efficaces qui permettent de soulager rapidement les symptômes, voire de totalement soigner la hernie en faisant redescendre la poche sous le diaphragme.
Comment est-ce possible ?
Une hernie hiatale est avant tout un problème physique lié à la remontée d’une partie de l’estomac et la manière la plus simple de corriger ce problème consiste à faire redescendre physiquement cette partie de l’estomac.

2 méthodes détaillées et présentées en vidéos par 2 médecins

Pour cela, il existe 2 méthodes qui ont fait leurs preuves. Si celles-ci sont réalisées correctement, elles permettent alors d’obtenir un soulagement rapide, voire immédiat. Ce soulagement se caractérise très souvent par des éructations (des rots) suite à la descente de la hernie engendrant ainsi une remontée de l’air qui était piégé dans sa poche.
Les 2 méthodes qui permettent de débloquer une hernie hiatale pour un soulagement immédiat sont illustrées en vidéo par deux médecins et décrites avec précision dans le livre « En finir naturellement avec le reflux gastro-oesophagien » .

Une hernie hiatale est souvent liée à un problème de reflux gastro-oesophagien. Dans ce cas, pour limiter la survenue à répétition d’une hernie hiatale, il est alors capital de passer également en revue toutes les causes susceptibles de provoquer du reflux et pour chacune d’entre elles, proposer des solutions naturelles, durables et dont l’efficacité a pu être vérifiée par des études et des publications scientifiques sérieuses (et récentes de préférence). Une fois détectées, il convient alors de les traiter NATURELLEMENT et EFFICACEMENT.

Un travail de recherche de plusieurs années a été réalisé, compilé, vulgarisé et publié dans le livre « En finir naturellement avec le reflux gastro-oesophagien ».
Grâce aux nombreux lecteurs, ce travail continue sans relâche depuis 5 ans. Rien qu’en 2019, 4 mises à jour importantes du livre ont été réalisées !
Basé sur une approche scientifique documentée, couplée avec l’expérience de l’auteur (coach nutritionnel et sportif) et de 2 autres experts (médecin généraliste et psychologue), ce livre donne toutes les clés pour en finir naturellement avec le reflux gastro-oesophagien.

Soignez naturellement votre hernie hiatale

Les alternatives naturelles qui fonctionnent


Livre actuellement en PROMOTION et disponible DIRECTEMENT APRÈS ACHAT !